Actualisé 30.08.2017 à 14:06

InterviewNabilla: «Je n'en serais pas là si j'étais débile»

De retour à la télévision avec une nouvelle émission, la star de téléréalité répond aux rumeurs qui la disent idiote.

par
Cover Media
Nabilla est présente dans notre vie cathodique depuis un bout de temps déjà, et dans un métier où tout se périme vite, il est rare de durer aussi longtemps.

Nabilla est présente dans notre vie cathodique depuis un bout de temps déjà, et dans un métier où tout se périme vite, il est rare de durer aussi longtemps.

Capture Youtube

Nabilla fait son retour sur le petit écran avec «Les Incroyables Aventures de Nabilla et Thomas en Australie», émission diffusée sur NRJ12. On y voit la star de téléréalité et son compagnon traverser l'Australie.

À l'occasion d'une interview pour le TVMag du Figaro, la bimbo a répondu aux rumeurs qui la disent idiote. «Ça fait six ans, je n'en serais pas là si j'étais débile.»

Nabilla est effectivement présente dans notre vie cathodique depuis un bout de temps déjà. Et dans un milieu où tout se périme très vite, il est rare de durer aussi longtemps.

Selon elle, c'est grâce à sa spontanéité. Elle avait ainsi fait le buzz lors de son passage chez Arthur cet été sur TF1, où elle avait utilisé le mot «philosophique» alors qu'elle avait pour consigne d'utiliser uniquement des mots commençant par la lettre «f».

Nabilla Dhéliat mdrrrr jlaime trop cette meuf @Nabillapic.twitter.com/2bikoEtisA— ???? (@ImenouKinder) 1 juillet 2017

«Je préfère ne pas perdre cette spontanéité, qui est hyper bien en télé, donc je balance le truc même si je m‘aperçois que c’est une bêtise après», a-t-elle expliqué.

Un gros flop

L'émission «Les Incroyables Aventures de Nabilla et Thomas en Australie» connaît des débuts plus que compliqués.

Lancée lundi dernier, ses audiences sont déjà en chute. Le deuxième épisode, diffusé hier soir sur NRJ 12, a réuni 186 000 téléspectateurs, soit 58 000 de moins que lors du lancement la veille au soir, rapporte Stars-Actu.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!