Nabilla raconte comment la prison l’a changée
Publié

FranceNabilla raconte comment la prison l’a changée

L’ex-star de la télé-réalité est revenue sur son mois et demi passé derrière les barreaux.

Nabilla s’est livrée au magazine «Antidote», à l’occasion de la sortie de son docu-réalité, «Nabilla, sans filtre» sur Amazon Prime Video.

Nabilla s’est livrée au magazine «Antidote», à l’occasion de la sortie de son docu-réalité, «Nabilla, sans filtre» sur Amazon Prime Video.

WireImage

Nabilla a eu des hauts et des bas dans sa vie, et l’un d’entre eux fut son passage en prison. Celle qui est aujourd’hui une femme d’affaires et une mère de famille épanouie, a passé un mois et demi en détention provisoire à la maison d’arrêt de Versailles après avoir poignardé, en novembre 2014, celui qui est aujourd’hui son mari, Thomas Vergara. Comme elle l’explique au magazine «Antidote», cette incarcération l’a changée.

«Je ne faisais que dormir pour éviter d’assumer la réalité»

«Quand tu es enfermée dans 4 mètres carrés, tu réfléchis, tu te remets en question, tu refais ton parcours et tu te demandes ce qui a pu arriver pour que tu passes d’un plateau télé à une cellule avec des barreaux, en étant désignée par un numéro d’écrou», explique-t-elle, affirmant qu’elle a mis du temps à comprendre ce qu’il se passait. «Au début, je ne faisais que dormir pour éviter d’assumer la réalité. Et puis, j’ai rencontré des gens comme Bernadette, 60 ans, dont 25 ans à tourner en rond dans la cour de promenade», raconte-t-elle.

Nabilla a été condamnée en 2016 à 6 mois de prison ferme, mais est sortie du tribunal libre, sa peine étant aménagée. Elle compare cette période au «Monopoly, retour à la case départ». Le soulagement n’a été que de courte durée, estimant qu’elle n’avait «plus de temps à perdre».

(Cover media / Lematin.ch)

Votre opinion