Actualisé

TennisNadal estime avoir été «trop prévisible» en 2011

L’Espagnol Rafael Nadal, numéro 2 mondial a déclaré au quotidien «El Pais» qu’il lui a manqué «un plus» qu’il doit retrouver l'an prochain.

Rafael Nadal estime avoir été un joueur «trop prévisible» cette année. «Avec les années, on perd un peu en intensité. L’intensité de la foi en soi, de la concentration, être positif, croire que les choses vont bien se passer... c’est dans la tête», a affirmé le joueur de 25 ans.

Nadal a remporté Roland-Garros cette année et a été un pilier de la sélection espagnole qui a remporté la cinquième Coupe Davis de son histoire début décembre. Il s’est en revanche incliné six fois sur six face au Serbe Novak Djokovic notamment à Wimbledon et à l’US Open.

«Ca a été bien dans ma tête pendant la première moitié de l’année. Pas parfait, car il m’a manqué un peu plus dans les parties contre Djokovic», a-t-il admis, précisant qu’il lui avait manqué «un poil» de technique. «Il est clair que quand tu l’as, la tête répond mieux».

Retrouver l'envie

«Il m’a manqué d’être moins prévisible en jouant. J’ai été trop prévisible à de nombreux moments de la saison. Il faut que je me rattrape en 2012». Et si ce n’est pas en janvier, «je dois avoir rattrapé en avril», a-t-il ajouté. «En 2011, il y a eu des moments où il m’a manqué un plus de quelque chose», a-t-il poursuivi.

«A la fin de l’année, j’ai mal joué. Contre Tsonga, très mal. Pas un super désastre mais je n’ai pas gagné à cause de l’anxiété», a expliqué le joueur, en faisant référence à son échec contre le Français Jo-Wilfried Tsonga au Masters 2011 à Londres.

«Je me dis: si je fais un peu plus, je ne suis pas loin de tout regagner. C’est la motivation. Retrouver l’envie qui fait que tu donnes plus de toi. Il faut récupérer le niveau de croisière, et qu’il soit plus élevé», a-t-il ajouté.

Votre opinion