Actualisé 24.07.2012 à 12:35

Nathalie Kosciusko-Morizet, l'héritière de Sarkozy

Droite française

«NKM» vient d’annoncer sa candidature dans la course à la présidence de l’UMP. Etudes scientifiques, carrière militaire: son ascension politique fulgurante n’est pas sans rappeler celle d’un certain Nicolas Sarkozy.

par
Sandrine Perroud
1 / 10
En 2007, Nathalie Kosciusko-Morizet passe pour la conseillère en environnement du candidat Sarkozy. Elle pose ici à ses côtés le 20 avril 2007 près des Saintes-Marie-de-la-Mer.

En 2007, Nathalie Kosciusko-Morizet passe pour la conseillère en environnement du candidat Sarkozy. Elle pose ici à ses côtés le 20 avril 2007 près des Saintes-Marie-de-la-Mer.

AFP
Après l'électoin de Nicolas Sarkozy en 2007, elle est nommée secrétaire d'Etat à l'écologie dans le premier gouvernement Fillon.

Après l'électoin de Nicolas Sarkozy en 2007, elle est nommée secrétaire d'Etat à l'écologie dans le premier gouvernement Fillon.

AFP
Elle travaille alors sous la tutelle du ministre Jean-Louis Borloo.

Elle travaille alors sous la tutelle du ministre Jean-Louis Borloo.

AFP

«Je veux fédérer les Français qui se sentent orphelins de Nicolas Sarkozy», a déclaré samedi 21 juillet Nathalie Kosciusko-Morizet en se lançant dans la course à la présidence de l’UMP.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!