Publié

basketNBA - Kobe Bryant, sa carrière en cinq dates (ENCADRE)

Los Angeles, 30 nov 2015 (AFP) - Cinq dates marquantes dans la carrière de Kobe Bryant qui a annoncé dimanche qu'il prendra sa retraite à l'issue de la saison 2015-16.

. 2000-2002: avec Kobe Bryant et Shaquille O'Neal, les Los Angeles Lakers réussissent le "three-peat", soit trois titres NBA consécutifs. Lorsqu'elle bat Indiana en finale du Championnat 2000 (4 victoires à 2), la franchise californienne met fin à une disette de douze années depuis son précédent titre (1988). L'année suivante, les Lakers dominent Philadelphie (4-1), puis New Jersey (4-0) en 2002. Bryant a alors 23 ans et devient le plus jeune joueur de l'histoire à avoir trois titres NBA à son palmarès.

. Eté 2003: Bryant est accusé de viol par une employée d'une luxueux complexe hôtelier d'Edwards (Colorado) où il séjournait, en convalescence, après une arthroscopie d'un genou. La star des Lakers, au sommet de son art et de sa célébrité, risque la prison à vie. Il reconnaît avoir eu une relation sexuelle avec la jeune femme de 19 ans qui était, selon lui, consentante. En septembre 2004, la justice abandonne la procédure qui passionne les Etats-Unis après la décision de la jeune femme de refuser de témoigner. L'image de Bryant a été durablement ternie par cette affaire qui a incité plusieurs de ses sponsors à rompre leurs contrats.

. 22 janvier 2006: le N.24 des Lakers inscrit 81 points, dont 55 après la pause, lors de la victoire de son équipe face à Toronto (122-104) au Staples Center. C'est la soirée la plus prolifique de l'histoire pour un joueur des Lakers, la deuxième pour un joueur NBA après les 100 points de Wilt Chamberlain, alors joueur de Philadelphie, en 1962. "Comme Michael Jordan, il a rendu possible l'impossible", admire après la rencontre Phil Jackson qui a entraîné les deux phénomènes du basket NBA.

. Août 2008 et août 2012: avec l'équipe des Etats-Unis, Bryant réussit en 2008 à Pékin la mission "Rédemption". Quatre ans plus tôt, Team USA n'avait rapporté que la médaille de bronze des JO d'Athènes, une humiliation. En 2012, Bryant, LeBron James et Carmelo Anthony dominent outrageusement le tournoi olympique des Jeux de Londres.

. 2009-2010: autre rédemption pour Bryant, il montre qu'il n'a pas besoin de "Shaq" pour régner sur la NBA. Il ajoute une 4e puis un 5e titre NBA à son palmarès, d'abord face à Orlando (4-1), puis face à Boston (4-3).

bur/jr/bd

(AFP)

Votre opinion