14.04.2013 à 11:16

BasketNBA - Kobe, joue-la comme Beckham ! (MAGAZINE)

Par Benoît PETIT LOS ANGELES, 14 avr 2013 (AFP) - Kobe Bryant peut s'inspirer de David Beckham, un autre sportif mondialement connu qui a, comme lui, été victime à 34 ans d'une rupture du tendon d'Achille du pied gauche mais qui, trois ans plus tard, n'a toujours pas mis un terme à sa prestigieuse carrière.

La star des Los Angeles Lakers en NBA, opéré samedi et indisponible pour six à neuf mois, devrait passer un coup de fil au milieu de terrain anglais du Paris SG pour se remonter le moral après son terrible coup du sort. Dans la chambre de sa clinique, Kobe devrait aussi visionner les DVD d'un Beckham soulevant le trophée de champion de MLS, la Ligue nord-américaine de football, avec les Los Angeles Galaxy en 2011, un an et demi après sa blessure, et une nouvelle fois en 2012. Grand fan de "soccer" depuis sa jeunesse en Italie, Bryant aura peut-être récemment vu le Spice Boy prendre part -malgré les critiques sur ses prestations- à un quart de finale de Ligue des champions, trois ans après s'être rompu le tendon d'Achille gauche dans un match de Championnat d'Italie. Beckham s'est blessé le 14 mars 2010, à un mois et demi de ses 35 ans, alors qu'il était prêté à l'AC Milan par les Galaxy. Conscient de la gravité du problème et du fait qu'il allait rater la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, Becks avait pleuré dans le vestiaire, un peu comme Bryant, qui vendredi s'est adressé à la presse les yeux rougis d'émotion, quasiment au bord des larmes, dans le vestiaire des Lakers après le match remporté contre Golden State, durant lequel il a entendu le tendon "claquer". Héroïque, il a marqué deux lancers francs sans tendon d'Achille au pied gauche avant de rentrer au vestiaire en boitant fortement. Du pur Kobe. Après sa blessure, Beckham s'était rapidement envolé vers la Finlande pour se faire opérer par un grand spécialiste de la chirurgie orthopédique. Six mois après, le 11 septembre 2010, l'Anglais rejouait non seulement au football en compétition, à 35 ans, l'âge que Bryant aura quand il reprendra, mais avec presque un mois d'avance sur le diagnostic médical. Il avait par ailleurs repris l'entraînement le 11 août, cinq mois après sa blessure. "Je n'avais jamais arrêté de jouer pendant aussi longtemps", avait alors dit l'Anglais. Et ce sera également le cas pour Bryant, dont c'est la pire blessure de sa carrière alors qu'il joue en NBA depuis maintenant 17 ans. "C'est dur de ne pas jouer pendant six mois, cela m'a fait réaliser à quel point j'aime ce sport et que je ne suis pas prêt d'arrêter", avait confié Beckham, qui arpente encore le flanc droit des terrains à bientôt 38 ans. Son entraîneur à Los Angeles, Bruce Arena, n'avait pas caché son admiration: "C'est remarquable de le revoir sur un terrain aussi vite à son âge, c'est un gars qui aime déjouer les pronostics". Exactement comme Kobe Bryant, l'être le plus compétitif qui soit, qui va sûrement vouloir revenir plus vite encore. bpe/gf/jr

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!