Publié

basketNBA - San Antonio et Golden State prennent leur revanche (COMPTE RENDU)

Los Angeles, 19 déc 2015 (AFP) - San Antonio a pris sa revanche vendredi sur les Los Angeles Clippers (115-107) qui l'avaient éliminé au 1er tour des play-offs 2014-15, alors que Golden State a fait payer à Milwaukee (121-112) de lui avoir infligé sa première --et pour l'instant seule-- défaite de la saison.

Comme en avril dernier, le duel entre les Spurs et les Clippers a été spectaculaire et indécis jusqu'au bout. San Antonio a fait la différence dans le 4e quart-temps grâce notamment aux dix points, pour un total de 21, de son meneur français Tony Parker. LaMarcus Aldrige, recruté cet été, a fait également la différence avec ses 26 points et 13 rebonds alors que Kawhi Leonard a ajouté 19 points et 9 rebonds. Les Spurs ont signé leur cinquième victoire consécutive, leur 23e en 28 matchs, et sont les seuls pour le moment à pouvoir rivaliser avec le champion NBA en titre Golden State. L'équipe dirigée par Gregg Popovich est toujours invaincue dans sa salle cette saison en quinze matchs. Le champion NBA en titre Golden State a souffert dans sa salle face à Milwaukee (121-112) qui lui avait infligé sa première défaite de la saison samedi dernier (108-95) et stoppé sa série de 24 victoires consécutives. Les Warriors, un temps distancés de douze points, ont été menés jusqu'à trois minutes du terme de la rencontre et ont signé leur 26e victoire de la saison grâce à 26 points, dix rebonds et neuf passes décisives de Stephen Curry. Ils ont remporté leurs 30 derniers matchs à domicile. Les New Yorks Knicks ont dominé les Philadelphie Sixers 107 à 97 et affichent désormais à leur bilan 13 victoires, dont sept à l'extérieur, pour 14 défaites. La saison dernière, la pire de leur histoire, il leur avait fallu attendre le 13 avril, soit la toute fin de saison pour signer leur septième victoire en déplacement. . Le chiffre du jour: 4, les périodes de prolongation qu'il a fallu pour départager les Chicago Bulls et les Detroit Pistons (144-147). C'est la première fois depuis 2012 qu'un match s'est décidé après 68 minutes de jeu, la neuvième fois seulement depuis 1963. Durant ce match remporté par les Pistons, Pau Gasol, Jimmy Butler et Derrick Rose ont tous trois marqué plus de 30 points: ils ont rejoint Michael Jordan, Scottie Pippen et Toni Kukoc, le seul autre trio des Bulls à avoir réussi un tel exploit, en 1996. De son côté, Andre Drummond est devenu le premier joueur des Pistons depuis Dennis Rodman, en 1990-91, à marquer 30 points et à capter 20 rebonds dans un match. jr/ig

(AFP)

Ton opinion