28.10.2019 à 08:40

FootballNdoye, le facteur X des Lausannois

Auteur de deux passes décisives, l’ailier a fêté sa première titularisation en championnat, lors de la victoire du LS dans le derby (5-0).

par
Ugo Curty
Keystone

A 19 ans, il les a fêtés vendredi, Dan Ndoye fait déjà partie des meubles à la Pontaise. L’ailier lausannois a disputé les 11 premiers matches du Lausanne-Sport en Challenge League (pour 1 but et 1 assist). Jamais pourtant le talent vaudois - courtisé par Rennes cet été - n’avait été titularisé par Giorgio Contini en championnat.

Un danger permanent

Une curiosité à laquelle l’entraîneur a remédié ce dimanche lors du derby lausannois. Ndoye et son numéro 27 ont ainsi débuté sur l’aile droite. L'attaquant a été déterminant dans le succès fleuve du LS (5-0). Au cœur d'un début de match passionnant, il a débloqué la situation en offrant l’ouverture du score à Aldin Turkes (25e). Le Vaudois a enrhumé William Le Pogam avant de déposer le ballon dans les pieds de son prolifique coéquipier au second poteau.

L’éclair Dan Ndoye a encore surgi juste après la pause, pour plier la rencontre (51e). Le Lausannois a encore fait la différence dans son couloir pour trouver Andi Zeqiri, dos au but. La classe de l’avant-centre vaudois a fait la différence. 3-0, rideau.

Problème de riche

«Je travaille fort toute la semaine pour être titulaire le week-end, appuyait avec humilité le jeune joueur après le match. J’espère pouvoir continuer dans cette direction désormais.» Ndoye a-t-il souffert depuis la reprise, à cause de ce maigre temps de jeu (moins de 25 minutes en moyenne par match)? «Non. C’est le coach qui dicte ses choix. Mon but, c’est surtout d’aider l’équipe, que ce soit comme titulaire ou comme remplaçant.» Même en zone mixte, l'attaquant se trompe rarement.

Le «cas» Ndoye est symptomatique de la profondeur de banc du Lausanne-Sport. Le LS est même confronté à un problème de riche. Turkes (11 goals) et Zeqiri (9) dominent le classement des buteurs, alors que Kukuruzovic est le meilleur passeur (10). «J’ai 14 ou 15 joueurs qui pourraient prétendre à un poste de titulaire, reconnaissait Giorgio Contini. Mais, mes choix répondent aussi à des besoins tactiques. Dan a bien joué contre le SLO, mais il n’est pas garanti de débuter le prochain match.»

Sur le banc face à Xamax?

Jeudi, Lausanne-Sport défiera Xamax en 8e de finale de Coupe de Suisse. Contini sera certainement tenté par la prudence, face à la puissance de frappe des Neuchâtelois. Ndoye pourrait - encore - être cantonné au rôle de joker de luxe. Le gamin s'en contentera cette semaine. Mais, il s’imposera rapidement comme une évidence au sein de l’attaque lausannoise.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!