Actualisé 13.11.2014 à 07:32

Animaux«Ne me parlez plus de ces assurances!»

Si un nombre croissant de propriétaires contractent une assurance pour leur chien ou leur chat, le remboursement des factures ne va pas toujours de soi. D’où la colère qui gronde chez certains.

par
Pascale Bieri
Laurent Crottet

Les assurances pour animaux, il ne faut plus en parler à Liliane Kormann. «Pour encaisser les primes, ils sont là. Mais quand il s’agit de rembourser les factures, il n’y a plus personne! Je suis vraiment dégoûtée», fulmine-t-elle. Comme un nombre croissant de propriétaires de chiens et de chats (voir «Le Matin» du 10 novembre), cette Neuchâteloise a en effet choisi d’assurer son jack russell, aujourd’hui âgé de 11 ans. «On est tombé sur une offre alléchante d’Animalia, en 2009. Et comme notre chien avait tendance à fuguer, on s’est dit qu’il serait judicieux d’avoir une assurance en cas d’accident car les frais vétérinaires peuvent vite être très élevés.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!