25.08.2016 à 15:07

Ne plus soutenir l'Ethiopie? «Une double punition»

Interview

Un diplomate explique que la Suisse ne cessera pas sa collaboration avec l’Ethiopie, même si elle tire sur sa population.

par
Cléa Favre
Lorenzo Suárez est le chef du Service de coopération internationale de l’ambassade de Suisse à Addis-Abeba.

Lorenzo Suárez est le chef du Service de coopération internationale de l’ambassade de Suisse à Addis-Abeba.

Darrin Vanselow

Au début du mois, cent Ethiopiens ont été tués par les autorités, alors qu’ils manifestaient pacifiquement, selon Amnesty International. Malgré ce peu de cas de l’Etat de droit, la Suisse collabore avec le pays, en proie à une sécheresse sans précédent depuis 30 ans. Lorenzo Suárez, chef du Service de coopération internationale de l’ambassade de Suisse à Addis-Abeba, défend cet appui.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!