Publié

FootballNE Xamax: l'effet suspensif n'est pas restitué

Le Tribunal de recours de la SFL accuse réception de la demande du club neuchâtelois, mais n'y accède pas.

par
Renaud Tschoumy

Ce mardi matin, le président du Tribunal de recours de la Swiss Football League, Martin Sterchi, a averti les mandataires de NE Xamax par fax qu'il avait pris acte du recours de Xamax et de sa demande de restitution de l'effet suspensif, qui n'avait pas été octroyé au club neuchâtelois lorsqu'il s'est vu retirer sa licence par le comité de la SFL mercredi dernier.

L'ordonnance délivrée par l'autorité de recours de la SFL stipule que « le comité de la SFL est invité à se prononcer sur la question de principe de l'octroi de l'effet suspensif (intérêt sportif important et prépondérant) jusqu'au vendredi 27 janvier à 15h00 ». Soit vendredi à venir.

En clair, donc, la demande d'effet suspensif est rejetée. Représentant du club neuchâtelois, Me Pierre Toffel a pris connaissance de cette ordonnance «avec effarement». «Alors qu'il a l'obligation de statuer sans délai selon l'article 58 du Règlement de procédure, le président de la commission de recours rejette pour l'instant la demande d'effet suspensif, sous réserve d'une nouvelle décision après réception de la détermination du comité de la SFL. En agissant ainsi, la League nous cause un dommage irréparable.»

Car il sera peut-être tard au moment où le Tribunal de recours statuera: le club neuchâtelois a en effet cinq jours, soit jusqu'à dimanche, pour en contester la composition. Or, dimanche, il sera peut-être trop tard. Ralph Isenegger ayant formulé une nouvelle demande de mise en faillite du club neuchâtelois (toujours à propos du fameux transfert de Freddy Mveng à Young Boys), le Tribunal civil de Neuchâtel siègera vendredi après-midi à 14 h 30. Et s'il devait prononcer la faillite dans la foulée, cela réduirait à néant toutes les procédures en cours ou à venir…

Ton opinion