20.02.2018 à 07:00

AviationNée de Solar Impulse, une société s'installe en Valais

La société H55, dirigée par André Borschberg, l'homme qui a piloté l'avion solaire avec Bertrand Piccard, veut développer des avions électriques.

par
Christine Talos
André Borschberg s'est installé aux commandes de la société H55 pour y développer un avion électrique.

André Borschberg s'est installé aux commandes de la société H55 pour y développer un avion électrique.

Keystone

L'avion du futur va-t-il se développer en Valais? C'est du moins ce qu'annonce mardi Le Nouvelliste sur son site internet. En effet, le quotidien valaisan annonce l'implantation de la société H55 à Sion. Issue de Solar Impulse, elle sera présidée et dirigée par André Borschberg, lui-même pilote avec Bertrand Piccard, de l'avion solaire qui a fait le tour du monde. But: construire des avions électriques.

Pour ce faire, H55, qui dispose de 5 millions de francs, a déjà levé les fonds nécessaires auprès d'une société américaine de la Silicon Valley, NanoDimension, explique le journal. Une société dans laquelle l'ancien patron de l'EPFL Patrick Aebischer est entré.

Selon André Borschberg, le Valais a été choisi car l'un des trois fondateurs de H55 est issu du canton. Mais aussi en raison de la présence de l'EPFL, de l'existence de l'aéroport de Sion et de la météo favorable à des essais.

Le futur avion électrique pourrait voir le jour d'ici 3 ans et voler au-dessus des villes d'ici 5 ans, espère l'ancien pilote de Solar Impulse. Principaux obstacles à ce développement selon lui: les autorisations et les procédures administratives.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!