Rencontre: Neel Jani, 47 ans après Siffert
Publié

RencontreNeel Jani, 47 ans après Siffert

Le pilote Porsche s'élancera de la pole position pour les prochaines 24 heures du Mans. La dernière fois qu'un Suisse était devant, c'était en... 1968.

par
Philippe Clément

"La pole position, dans une course d'endurance, ça signifie rien. Et n'importe quel pilote l'échangerait contre une place à l'arrivée." À quelques heures du départ des mythiques 24 heures du Mans, sous la pluie de la Sarthe, Neel Jani relativise son exploit des qualifs. Avec son tour en 3'16''887 au volant de la Porsche numéro 18, le pilote helvétique de l'équipage "noir" (les autres sont en blanc et en rouge) il a enlevé le droit de s'élancer en tête pour ce défi fou de tourner 24 heures "à fond les manettes" sur une piste piégeuse où toutes les catégories roulent ensemble. D'où des différences de vitesse pouvant atteindre... 200 km/h!

Votre opinion