Suisse  - Neige et soleil ont régné sur le mois de mars 
Publié

Suisse Neige et soleil ont régné sur le mois de mars

Mercure doux et froid hivernal se sont partagé l’affiche au sein du pays durant le mois de mars, qui se situe malgré tout dans les normes de température moyenne.

par
lgb
Le mois de mars 2021 s’est joué en trois actes. 

Le mois de mars 2021 s’est joué en trois actes.

AFP

Le soleil et la neige ont soufflé le chaud et le froid sur la Suisse en mars, analyse MétéoSuisse sur son site internet. Si le mois a commencé sous les rayons et la douceur, vers le milieu de celui-ci, le temps est devenu très venteux puis carrément hivernal, avant de terminer sur des températures souvent supérieures à 20 degrés. Malgré ce grand écart, le mois de mars 2021 se situe dans les normes au niveau de la température moyenne.

Un départ radieux…

MétéoSuisse indique ainsi que malgré une longue période de froid hivernal, «la température moyenne du mois de mars s'est située dans la norme 1981-2010 au niveau national». Si localement à basse et moyenne altitude des deux côtés des Alpes, la norme de mars a été dépassée de 0,6 à 0,9 °C, en haute altitude, le mois de mars est resté localement 0,6 °C en dessous de la norme 1981-2010, précise l’institut de météorologie. A Samedan, en Haute-Engadine, la température du mois de mars a même été inférieure à la normale de 1,3 °C.

Le début du mois, comme beaucoup s’en souviennent sans doute, a démarré avec un soleil généreux. Les températures ont atteint 14 à 17 °C des deux côtés des Alpes, localement jusqu’à 18 °C en Valais et sur le nord-ouest de la Suisse et même 19 °C à Coire. Une bande nuageuse compacte et un peu de sable venu du Sahara ont toutefois voilé temporairement le ciel autour du 3 mars.

… avant le retour de l’hiver

Les conditions se sont toutefois rapidement dégradées à partir du 11 mars, avec du vent d’abord, puis de la neige. Déclenchées par la dépression tempétueuse Luis sur la mer du Nord et le Danemark le 13 mars, les rafales ont atteint 70 à 100 km/h au Nord des Alpes et jusqu'à 150 km/h sur les crêtes. À partir du 14 mars, un afflux continu d'air froid s'est dirigé vers l'Europe. Au Nord des Alpes, de la neige est tombée à plusieurs reprises jusqu'à basse altitude, rappelle MétéoSuisse, tandis qu’en montagne l’or blanc s’est fait abondant. Entre le 14 et 21 mars, les Alpes centrales et orientales ont parfois reçu plus d’un mètre de neige fraîche selon les endroits. Quant aux températures, elles ont brutalement chuté et sont restées bien en dessous de 10 °C au Nord.

L’air polaire s’est parallèlement propagé dans les vallées du Sud des Alpes «sous la forme d'un fort foehn du nord», avec des rafales allant jusqu’à 80km/h. Le vent a toutefois eu pour conséquence d’apporter du soleil aux régions du sud des Alpes, avec des températures maximales entre 13 et 15 °C à partir du 14 et même jusqu’à 17 °C le 22 mars.

Mercure printanier

À partir du 22 mars, la chaleur et le soleil ont toutefois repris leurs droits sur la Suisse. L'anticyclone atlantique s’étant déplacé sur le continent européen, le mercure a atteint 15 à 17 °C au Nord, 18 à 20 °C au Sud entre le 23 et le 26 mars. Après un court front froid le 27, un nouvel anticyclone a offert au pays des températures printanières jusqu’à la fin du mois, avec plus de 20 °C des deux côtés des Alpes, et même 23 °C à certains endroits. Genève a par ailleurs enregistré l'un des dix mois de mars les plus ensoleillés depuis le début des mesures en 1897, avec plus de 210 heures de soleil.

Votre opinion