05.09.2013 à 07:26

AgroalimentaireNestlé et Ferrero visent une huile de palme écologique

Face aux critiques sur les ravages provoqués par la production d'huile de palme, six géants de l'industrie se sont engagés à favoriser des plantations labellisées qui garantissent le respect de l'environnement et des populations.

par
Matthieu Hoffstetter
1 / 12
Peu coûteuse, l'huile de palme est facile à cultiver et fait travailler des dizaines de milliers d'habitants en Indonésie et en Malaisie.

Peu coûteuse, l'huile de palme est facile à cultiver et fait travailler des dizaines de milliers d'habitants en Indonésie et en Malaisie.

Bazuki Muhammad, Reuters
Les grands groupes agroalimentaires dont Nestlé sont régulièrement pointés du doigt par les défenseurs de l'environnement pour les dégâts causés à la nature par la production d'huile de palme (ici une action de Greenpeace en marge de l'annonce des résultats annuels de Nestlé à Lausanne le 15 avril 2010).

Les grands groupes agroalimentaires dont Nestlé sont régulièrement pointés du doigt par les défenseurs de l'environnement pour les dégâts causés à la nature par la production d'huile de palme (ici une action de Greenpeace en marge de l'annonce des résultats annuels de Nestlé à Lausanne le 15 avril 2010).

Denis Balibouse, Reuters
Aujourd'hui, l'huile de palme, peu coûteuse et facile d'usage, se retrouve dans un très grand nombre de produits de grande consommation.

Aujourd'hui, l'huile de palme, peu coûteuse et facile d'usage, se retrouve dans un très grand nombre de produits de grande consommation.

Crack Palinggi, Reuters

Et si l'huile de palme pouvait causer moins de ravages aux zones de forêt primaire dans le Sud-Est asiatique? Régulièrement pointée du doigt par les défenseurs de l'environnement, cette production pourrait évoluer sous la double impulsion d'un groupe d'industriels de l'agroalimentaire et du gouvernement de Malaisie.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!