Iran: Netanyahu appelle les pays à soutenir des sanctions
Publié

IranNetanyahu appelle les pays à soutenir des sanctions

Benjamin Netanyahu a salué lundi la politique de Trump envers l'Iran, et encourage les autres pays à suivre cette voie. Il plaide pour de nouvelles sanctions.

Benjamin Netanyahu a rencontré Theresa May ce lundi à Londres, et s'est exprimé sur l'Iran. (Lundi 6 février 2017)

Benjamin Netanyahu a rencontré Theresa May ce lundi à Londres, et s'est exprimé sur l'Iran. (Lundi 6 février 2017)

Keystone

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé lundi à Londres les «pays responsables» à suivre l'exemple des Etats-Unis. Il encourage de nouvelles sanctions contre l'Iran.

Politique de Trump saluée

«L'Iran cherche à anéantir Israël, il le dit ouvertement. Il cherche à conquérir le Moyen-Orient, il menace l'Europe, il menace l'Occident, il menace le monde et fait provocation sur provocation. C'est pourquoi je salue l'insistance du président (Donald) Trump concernant de nouvelles sanctions contre l'Iran. D'autres pays devraient le suivre, en particulier les pays responsables», a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec son homologue britannique Theresa May.

«Je veux vous parler de la manière dont nous pouvons nous assurer que les agressions de l'Iran ne restent pas sans réponse», a-t-il ajouté à l'intention de Theresa May.

Mike Pence menace

Le vice-président américain Mike Pence a conseillé dimanche à l'Iran de ne pas «tester la détermination» des Etats-Unis, qui viennent d'adopter de nouvelles mesures sanctionnant les essais de missiles balistiques effectués par la République islamique.

«L'Iran ferait bien de bien regarder le calendrier et de réaliser qu'il y a un nouveau président dans le Bureau ovale. Et l'Iran ferait bien de ne pas tester la détermination de ce nouveau président», a déclaré le vice-président dans un entretien à la chaîne de télévision ABC News.

La veille, le secrétaire américain à la Défense James Mattis avait affirmé à Tokyo que l'Iran était l'Etat apportant le plus important soutien au terrorisme.

Une loi pour les colons

Expansionnisme Le Parlement israélien devait examiner à nouveau lundi une loi permettant à Israël de s'approprier des centaines d'hectares de terres palestiniennes en Cisjordanie occupée, malgré un appel de la présidence Trump à la retenue. Une loi controversée Les détracteurs du texte dénoncent une légalisation du vol des terres palestiniennes, tandis que ses défenseurs y voient la possibilité pour les colons de ne plus craindre l'instrumentalisation de la justice par des organisations de gauche.

(ats)

Votre opinion