Crise sanitaire: Toute la Romandie s’aligne sur le Valais

Publié

Crise sanitaireToute la Romandie s’aligne sur le Valais

Les cantons romands ont annoncé ce vendredi que la pratique des sports de contact en amateur était désormais interdite. Pour le sport professionnel, on oscille entre le huis clos et une limite à 1000 spectateurs.

par
Renaud Tschoumy
Il ne pourra désormais pas y avoir plus de 1000 spectateurs au Stade de Genève.

Il ne pourra désormais pas y avoir plus de 1000 spectateurs au Stade de Genève.

KEYSTONE

Le canton du Valais a été un précurseur en la matière, en interdisant mercredi la pratique des sports de contact à titre amateur, et en ordonnant le huis-clos en matière de sport professionnel (FC Sion, HC Sierre, HC Viège et BBC Monthey). Il n’est désormais plus le seul.

Les cinq autres cantons romands (dans l’ordre d’annonce: Neuchâtel, Jura, Fribourg, Vaud et Genève) ont également annoncé un durcissement de leurs mesures ce vendredi.

Pour ce qui a trait au sport, Neuchâtel et le Jura sont les seuls cantons à avoir suivi le Valais en ordonnant le huis clos pour les matches concernant leurs équipes professionnelles. C’est aussi le cas du canton de Berne. Les mesures s’appliquent jusqu’au 15 novembre dans le Jura, jusqu’au 23 novembre à Berne et jusqu’au 30 novembre à Neuchâtel.

Pour Neuchâtel: NE Xamax (qui joue à Aarau samedi), le HC La Chaux-de-Fonds (qui accueille ce vendredi les Ticino Rockets), Union Neuchâtel Basket (qui est attendu dimanche dans la salle de Massagno) et l’équipe féminine de volleyball du NUC (dont les matches face à Franches-Montagnes ce vendredi soir et à Genève dimanche ont été renvoyés en raison de cas positifs dans les équipes adverses). Toutefois, ces mesures seront effectives dès samedi 23h.

Pour le Jura: le HC Ajoie (qui se déplace à Kloten dimanche), le BBC Boncourt (qui reçoit Starwings Bâle samedi) et Volley Franches-Montagnes (qui joue à Neuchâtel ce vendredi et qui reçoit Kanti Schaffhouse dimanche).

Dans les cantons de Fribourg, Vaud et Genève, on se montre plus permissif, puisqu’on limite à 1000 spectateurs la capacité d’accueil des clubs professionnels. Le conseiller d’État vaudois Philippe Leuba a souligné que «ces manifestations réunissant plus de 1000 personnes ne sont pas raisonnables». Il a précisé que l’audience totale devait être répartie en blocs de 300 personnes indépendants les uns des autres.

Le sport amateur à l’arrêt

Par contre, où tous les cantons se rejoignent, c’est à propos de la pratique des sports de contact à titre amateur, désormais interdite. Cela sous-entend que tous les championnats et toutes les compétitions en cours sont désormais suspendus.

Selon les termes du communiqué du Conseil d’État neuchâtelois,par exemple, il s’agit d’une «interdiction des sports de contact (football, basketball, hockey, volley, sports de combat, danses de salon, etc.), à l’exception de la pratique à huis clos à titre professionnel et de l’entraînement à titre individuel».

Une mesure suivie par les autres cantons romands. Du côté de Genève, le conseiller d’État Thierry Apothéloz a précisé qu’il estimait préférable de «vider les salles de sport plutôt que de remplir les hôpitaux».

Pour ce qui concerne Vaud, Philippe Leuba a précisé que la mesure ne concernait pas les juniors. Et qu’il appartenait aux communes de statuer sur les manifestations sportives réunissant entre 15 et 1000 personnes.

Ton opinion

18 commentaires