06.10.2020 à 14:32

«Chocolatissimo»Neuchâtel sera à nouveau la capitale du chocolat

Malgré la crise sanitaire, la 7e édition du festival Chocolatissimo aura bien lieu en novembre.

Le festival Chocolatissimo, à Neuchâtel, aura bel et bien lieu cette année malgré les contraintes sanitaires imposées par la crise du coronavirus (archives).

Le festival Chocolatissimo, à Neuchâtel, aura bel et bien lieu cette année malgré les contraintes sanitaires imposées par la crise du coronavirus (archives).

KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ

La 7e édition du festival Chocolatissimo, à Neuchâtel du 7 au 14 novembre, sera influencée par la crise sanitaire du Covid-19. La manifestation, qui attire quelque 10’000 visiteurs, se déroulera non plus principalement à l’Hôtel de Ville, mais de façon décentralisée.

«Chocolatissimo aura bel et bien lieu cette année, même si cela n’était pas gagné d’avance», a rappelé mardi à Neuchâtel le conseiller communal Thomas Facchinetti, en charge du tourisme. «Les contraintes sont devenues un atout en éclatant la manifestation», en divers lieux, dont La Chaux-de-Fonds, et avec une série d’événements.

Le festival veut notamment mettre en avant le commerce local qui a souffert avec la pandémie. «Favoriser les circuits courts et le savoir-faire de la région», a souligné Thomas Facchinetti, tout en relevant que les fèves de cacao viennent de plus loin. Pas moins de neuf confiseurs de tout le canton sont associés à la manifestation.

Trois saveurs à découvrir

«Les préparatifs ont commencé en février», a indiqué Lena Brina, déléguée au tourisme de la Ville de Neuchâtel. Malgré le coronavirus, «il était impensable de ne pas faire goûter les trois nouvelles saveurs 2020 issues du travail des confiseurs», a-t-elle précisé, sachant que le chocolat a des vertus contre la dépression.

Les saveurs à venir découvrir sont le chocolat noir anisé, le chocolat au lait sésame caramélisé et le chocolat blanc curry-crisp citron. Le public pourra déguster, en passant aussi chez les confiseurs, participer à des ateliers, assister à des pièces de théâtre, écouter des conférences et prendre part à une «masterclass».

Trente pièces exposées

Les apprentis exposeront une trentaine de pièces montées en chocolat sur le thème «sauvages» au Péristyle de l’Hôtel de Ville, en lien avec la nouvelle exposition éponyme du Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel qui doit s’ouvrir le 7 novembre. Les visiteurs pourront voter électroniquement pour désigner leur pièce préférée.

Le festival est organisé par l’association Chocolatissimo, présidée par Pierre Walder, et la Ville de Neuchâtel. Cette année, les confiseurs-chocolatiers ne montreront toutefois pas leurs talents en direct, mais via des capsules vidéo. Affiches et emballages sont en outre signés par l’artiste Marie-Morgane Adatte (Marie-Mo).

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!