Actualisé

FootballLes Romands tirent la tête

Lors de la 8e journée de Challenge League, NE Xamax s’est incliné 3-2 à Chiasso et Stade Lausanne Ouchy en a fait de même à Winterthour sur le score de 2-1.

par
Florian Vaney
Louis Mafouta, (à g.) avec le président du club neuchâtelois Christian Binggeli.

Louis Mafouta, (à g.) avec le président du club neuchâtelois Christian Binggeli.

KEYSTONE

Depuis le début de la saison, Neuchâtel Xamax réclame du temps. Ces trente derniers jours, il en a eu, puisque son dernier match officiel remontait au 24 octobre et un déplacement à Aarau (défaite 3-1). Sauf que ce ne sont pas exactement des Neuchâtelois plus sûrs de leur force qui ont gagné la pelouse du Riva IV de Chiasso mardi. Comme quoi le temps, c’est bien, le temps et l’enchaînement des matches, c’est mieux.

Les Rouge et Noir ont ainsi livré ce qui doit être leur plus mauvaise mi-temps depuis un bon bout de temps. Beaucoup d’imprécisions, un déchet technique de tous les instants et pas la moindre occasion à se mettre sous la dent: une période inquiétante. Sofian Bahloul a d’ailleurs ouvert le score pour les Tessinois à la 38e minute et cela ne pouvait être plus logique à ce moment du match.

Chiasso à 10 depuis la 56e

Les hommes de Stéphane Henchoz ont même accusé deux longueurs de retard (52e). Puisque rien n’allait pour les Romands présents sur le terrain à cet instant, Chiasso a perdu… son Genevois Mathis Magnin pour un deuxième carton jaune (56e). Voilà qui aurait dû devenir le tournant du match.

C’est une frappe venue d’ailleurs qui a sorti Neuchâtel de sa torpeur. Mathis Magnin venait de quitter les siens lorsque Freddy Mveng a décidé de tenter sa chance a quasiment trente mètres de la cage tessinoise. Sa frappe était pure et se glissait sous la latte d’Alexandros Safarikas.

Le penalty de la victoire à la toute fin

Ce n’est d’ailleurs pas le seul très joli geste réussi par un Xamaxien mardi. Bien trouvé par Pedro Teixeira, Maxime Dominguez se faisait l’auteur d’une splendide pichenette pour remettre les compteurs à zéro. 71e minute, 2-2. La fin du match ne devait servir qu’à une chose: permettre aux Neuchâtelois de passer l’épaule.Sauf que ce n’est pas tout à fait cette tournure qu’ont pris les événements. À cinq minutes du terme, Chiasso obtenait le penalty de la victoire. Markos Sifmeos transformait en force et Xamax remontait dans le car avec sa frustration et ses déceptions. Alors qu’un autre déplacement à rallonge attend les Neuchâtelois vendredi, ceux-ci devront en faire plus, plus longtemps, à Schaffhouse.

Le SLO ne méritait pas cela

Faut-il parler de déficit physique? Sûrement pas. D’erreur de concentration? Peut-être. Quoi qu’il en soit, Stade-Lausanne-Ouchy a le droit de se sentir frustré. Après avoir concédé deux buts dans les vingt dernières minutes contre Grasshopper et Schaffhouse à l’occasion de ses deux derniers matches, le SLO a connu le même sort mardi à Winterthour.

Difficile, à vrai dire, de savoir quel Lausannois nourrit le plus de regrets après cette rencontre. Roland Ndongo, qui a touché le poteau alors qu’il tenait le 2-1 au bout du pied (80e)? Dany Da Silva qui, comme vendredi dernier, a plongé du bon côté sur un penalty adverse mais n’a pu qu’effleurer le ballon? Au final, il s’agit sans doute d’un sentiment commun. Celui d’avoir encaissé le 2-1 à la 83e et perdu des points dans les dernières minutes pour la troisième fois de suite.

Dommage. Parce que les hommes de Meho Kodro avaient une nouvelle fois montré du caractère. Il en fallait pour revenir d’un but encaissé dès la 9e contre une équipe que beaucoup voient jouer les tout premiers rôles cette saison. Le SLO l’a fait, grâce à un joli mouvement Ramovic-Perrier-Gazzetta. Mais une fois de plus, la bonne volonté n’a pas suffi.

Chiasso - Neuchâtel Xamax 3-2 (1-0)

Riva IV. Arbitre: Johannes von Mandach.

Buts: 38e Behloul 1-0; 52e Marzouk 2-0; 58e Mveng 2-1; 71e Dominguez 2-2; 86e Sifneos, pen. 3-2.

Xamax: Walthert; Gomes, Kaiser (88e Tia), Djuric (84e Ouattara), Morgado; Dominguez, Basha, Mveng, Mbock (70e Teixeira); Mafouta, Nuzzolo. Entraîneur: Stéphane Henchoz.

Expulsion: Magnin (56e, deuxième avertissement).

Winterthour - Stade-Lausane-Ouchy 2-1 (1-0)

Schützenwiese. Arbitre: Mirel Turkes.

Buts: 9e Alves 1-0; 61e Gazzetta 1-1; 83e Buess 2-1.

SLO: Da Silva; Asllani, Hajrulahu, Albizua, Perrier; Laugeois, Abdullah; Qarri, Gazzetta (83e Mutombo), Ramovic (77e Ndongo), Lahiouel (77e Mbombo). Entraîneur: Meho Kodro.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
18 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

CC7

25.11.2020 à 17:25

Xamax en chute libre, quand on pense aux soirées européennes de l'époque comme à l'époque avec Gilbert Facchinetti, Stiller, Pierre, Corminboeuf étc. Comme on dit c'était mieux avant!

Popol

25.11.2020 à 15:04

Clair, xamax aura du mal à éviter la culbute

Mdr

25.11.2020 à 14:50

Allez au coin tout de suite allez hop.