12.11.2015 à 17:08

basketNew York: décès de l'ancien basketteur pro Michael Wright, victime d'un homicide

L'ancien basketteur professionnel Michael Wright, passé notamment par les clubs français de Pau-Orthez et Cholet, a été retrouvé mort mardi à New York, victime d'un homicide, a indiqué jeudi à l'AFP la police de New York.

Agé de 35 ans, Michael Wright gisait dans son véhicule, garé dans une rue du quartier de Midwood, dans le district de Brooklyn, le corps recouvert de sacs poubelles, avec une blessure visible à la tête, selon le quotidien New York Daily News.

"C'est un meurtre", a indiqué à l'AFP une porte-parole de la police de New York (NYPD), qui attendait encore les conclusions définitives du médecin légiste.

Les enquêteurs envisageraient l'hypothèse d'un rendez-vous qui aurait mal tourné, via le site de rencontres gay Grindr, selon le Daily News.

Michael Wright venait à peine d'achever sa carrière professionnelle, passée pour l'essentiel en Europe.

En 2006-07, il est notamment passé par Pau-Orthez, qu'il avait accompagné jusqu'au Top 16 d'Euroligue, niveau plus jamais atteint depuis par une équipe française.

En février dernier, il est brièvement revenu en France à Cholet, mais a été coupé après trois matches pour cause de rendement jugé insuffisant.

Adolescent, Michael Wright figurait parmi les meilleurs joueurs de sa classe d'âge.

Il a évolué, en 1994-95, aux côtés de Kevin Garnett au sein de l'équipe du lycée Farragut, à Chicago (centre-nord).

A l'université, il a atteint la finale du championnat en 2001 avec Arizona, qui s'est incliné contre Duke.

Inscrit à la draft alors qu'il n'était que junior, il a été sélectionné par les New York Knicks en 35ème position, mais coupé avant le début de la saison 2001-02.

Son jeu assez terrien et sa taille relativement modeste pour un intérieur (2,03 m) n'ont pas séduit en NBA, mais Michael Wright a effectué une longue carrière en Europe et en Israël, de 2001 à 2015.

En France, mais aussi en Pologne, en Turquie, en Allemagne, en Espagne et en Israël, son sens du placement et du rebond en ont fait un joueur référencé.

tu/chc

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!