Coronavirus - New York prévoit un concert géant en août pour célébrer sa «renaissance»
Publié

CoronavirusNew York prévoit un concert géant en août pour célébrer sa «renaissance»

Avec un taux de positivité très bas, New York a pris le dessus sur le coronavirus. Pour marquer le coup, le maire veut un concert géant dans Central Park, en août.

Le concert devrait avoir lieu sur le Grande Pelouse, au cœur de Central Park.

Le concert devrait avoir lieu sur le Grande Pelouse, au cœur de Central Park.

Getty

New York prévoit d’organiser un concert géant en août, à Central Park, pour célébrer «la renaissance» de la ville après la pandémie, a annoncé, lundi, le maire de la ville, Bill de Blasio. «On peut déjà voir la reprise, mais nous voulons l’amplifier», a-t-il indiqué dans une vidéo, en annonçant une semaine d’événements pour «rassembler les New-Yorkais, célébrer et soutenir notre ville».

Le «clou» de cette semaine sera «un concert géant à Central Park», a-t-il ajouté. Bill de Blasio n’a pas précisé la date de ce concert, mais la date visée est le 21 août, selon le «New York Times».

Télévisé dans le monde entier

Si la liste des artistes qui participeront à l’événement n’est pas encore arrêtée, le maire a chargé le producteur Clive Davis, octogénaire qui a travaillé avec des vedettes comme Janis Joplin, Bruce Springsteen ou Whitney Houston, d’organiser l’événement, précise le journal. Ce vétéran espère pouvoir aligner huit «stars», pour un concert de trois heures devant 60’000 personnes sur place et une diffusion télévisée dans le monde entier.

La plupart des billets seront gratuits, a indiqué Clive Davis au «New York Times». Le spectacle devrait s’inscrire dans une longue lignée de grands concerts organisés sur la «Grande Pelouse», au cœur de Central Park, comme le concert de Simon et Garfunkel, en 1981 – qui avait rassemblé… 500’000 spectateurs! –, ou le festival Global Citizen, qui avait déjà réuni 60’000 personnes, fin septembre 2019.

Relancer le tourisme

Cette annonce intervient alors que la première métropole américaine, à l’épicentre de la pandémie au printemps 2020, cherche à relancer le tourisme, après avoir vu tous les indicateurs sanitaires s’améliorer avec la campagne de vaccination. Le taux de positivité moyen sur sept jours ne cesse de chuter et avoisinait, lundi, 0,7%, avec en tout 59 personnes hospitalisées.

Plus de 63% de la population adulte de la ville a reçu au moins une dose de vaccin, selon les chiffres officiels. De nombreuses restrictions ont été levées le mois dernier et le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a annoncé, lundi, que la plupart des restrictions restantes le seraient lorsque le taux de 70% de personnes vaccinées aura été atteint.

Le «Boss» de retour à Broadway

Le chanteur américain Bruce Springsteen a annoncé, lundi, la reprise de son spectacle «Springsteen on Broadway» cet été, à partir du 26 juin, ce qui en fait la première star à se produire à New York, en public et en intérieur, depuis la réouverture de la ville. Seuls les spectateurs vaccinés seront autorisés à assister au spectacle du «Boss», a précisé la production. La preuve des deux injections sera demandée pour les vaccins qui en nécessitent plus d’une.

Le rockeur du New Jersey, âgé de 71 ans, avait déjà assuré 236 représentations, toutes à guichets fermés, de ce même format entre octobre 2017 et décembre 2018, un spectacle intimiste dans lequel il évoque sa vie, son œuvre et interprète plusieurs chansons en acoustique pour illustrer ce parcours.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires