Publié

FootballNeymar plus fort que Playboy

Le magazine de charme a utilisé le nom du joueur dans son édition de juin, où «la brune qui a charmé Neymar», dévoilait ses atouts. Un tribunal brésilien en a suspendu la vente.

par
M.M./LeMatin.ch

Le nom et l'image de Neymar font vendre, rien de nouveau. Mais on ne peut pas faire n'importe quoi sans l'autorisation du joueur et - surtout - de Sport NR, la société qui gère les droits d'exploitation de l'image de Neymar. C'est la leçon que va tirer le magazine Playboy d'un verdict émis par la Cour de justice de l'État de São Paulo, qui a condamné à une suspension immédiate l'éditeur de la célèbre revue de charme. La vente du magazine a été suspendue en raison de l'utilisation non autorisée du nom du meneur de jeu de la sélection brésilienne. Sur la couverture du numéro du mois de juin, le mannequin Patricia Jordane pose en débardeur bleu, sur fond vert et jaune, avec le titre «la brune qui a charmé Neymar».

Votre opinion