Publié

USANFL - Minnesota: le procès d'Adrian Peterson fixé au 1er décembre

Le procès d'Adrian Peterson, running back des Minnesota Vikings (NFL) inculpé de violences sur l'un de ses enfants, a été fixé au 1er décembre, a annoncé mercredi son avocat.

Peterson, accompagné de son épouse, s'est présenté en personne lors de l'audience préliminaire devant le tribunal de Conroe (Texas). Il a expliqué qu'il n'avait pas l'intention de blesser son fils de quatre ans en le fouettant avec une branche et qu'il ne faisait qu'appliquer à ses enfants les méthodes de son propre père. Le running back de 29 ans, suspendu par son équipe mais dont le contrat d'une valeur annuelle de 11 millions de dollars n'a pas été résilié, s'est refusé à tout commentaire à sa sortie du tribunal. "C'est vraiment quelqu'un de bien que je suis incroyablement fier de représenter", a expliqué son avocat, Rusty Hardin. "Cette affaire concerne l'autorité parentale, il s'agit de savoir si quelqu'un qui aime ses enfants a fait quelque chose de mal", a-t-il poursuivi. La procédure est retardée par la décision du procureur général qui souhaite que le juge en charge du dossier, Kelly W. Case, soit dessaisi après ses critiques du parquet. Adrian Peterson a déjà perdu en octobre 2013 l'un de ses enfants, un petit garçon de deux ans victime des coups du nouveau petit ami d'une de ses anciennes compagnes. Le joueur des Minnesota Vikings est l'un des joueurs de NFL qui ont récemment défrayé la chronique et ont maille à partir avec la justice. Les autres, dont Ray Rice, licencié par les Baltimore Ravens, étaient accusés de violences conjugales. La NFL et son président Roger Goddell ont été très critiqués pour avoir négligé la question du comportement général des joueurs hors des terrains. jr/bdx

(AFP)

Votre opinion