07.06.2015 à 06:20

GlaceNHL - Finale: Tampa Bay revient à la hauteur de Chicago (COMPTE RENDU)

Surpris à domicile mercredi (2-1), Tampa Bay s'est brillamment relancé dans la finale de la Coupe Stanley grâce à son succès face à Chicago 4 à 3, samedi.

Après les deux premiers matches disputés sur la glace de Tampa Bay et avant les deux prochains à Chicago, lundi et mercredi, le Lightning et les Blackhawks sont dos à dos une victoire partout. La franchise floridienne a bien digéré sa défaite du premier match concédé en 3e période avec deux buts encaissés en moins de deux minutes. Le Lightning a fait preuve de ressources mentales car à deux reprises, les Blackhawks sont revenus à sa hauteur et ont même brièvement pris un avantage d'un but. Mais Jason Garrison a inscrit le quatrième but, celui de la victoire, d'un tir de loin lors d'une supériorité numérique. "Lors du match N.1, on a trop tergiversé, on a arrêté de jouer et Chicago en avait profité", a rappelé Jon Cooper, le coach des Bolts. "Cette fois, on a joué notre jeu jusqu'au bout", s'est-il félicité. Même la sortie du gardien Ben Bishop durant le 3e tiers-temps et son remplacement par un "rookie" de 20 ans n'a pas remis en cause le succès de son équipe. "Je ne souhaite pas commenter la question de la sortie de Ben, mais quand Andrei (Vasilevkiy) est entré, personne sur le banc ne s'est inquiété, car nous avons toute confiance en lui", a indiqué Cooper. Le jeune portier russe n'a pas été impressionné par l'enjeu: il a tenu bon lors des cinq derniers minutes face aux assauts répétés des Blackhawks et a réalisé cinq arrêts. L'entraîneur des Hawks Joel Quenneville a tenté le tout pour le tout en dissociant ses deux meilleurs atouts offensifs, Patrick Kane et Jonathan Toews, restés muets. Mais il refusait de dramatiser: "On était à égalité avec eux dans le 3e tiers-temps, cela ne nous a pas souri, mais on va jouer chez nous, on a toutes les raisons d'être impatients", a-t-il insisté. Tampa Bay dispute la deuxième finale de son histoire après 2004, année où elle avait remporté le titre suprême. Chicago tente de décrocher un troisième titre en cinq ans après ses titres en 2010 et 2013. La finale se dispute au meilleur des sept matches. jr/mpd

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!