Publié

Hockey sur glaceNHL: les 5 infos de la nuit (spécial Mark Streit)

Le défenseur bernois a effectué un retour perdant à Philadelphie. Où un hommage lui a été rendu.

par
Emmanuel Favre

1 - Un retour perdant

Quinze jours après avoir été échangé aux Pingouins de Pittsburgh (via le Lightning de Tampa Bay) par Philadelphie, Mark Streit a effectué son retour dans l'antre des Flyers avec le tricot des Pens. Le défenseur bernois, qui a patiné pendant 20'22'' (bilan neutre) n'a pas connu la soirée la plus mémorable de la saison sur le plan sportif: on ne sait pas si Streit avait accroché une enveloppe au tableau (c'est une tradition: un joueur offre une prime à ses coéquipiers en cas de succès contre son ancienne équipe). Mais si cela fut le cas, le Suisse n'a pas perdu d'argent: Pittsburgh s'est incliné 4-0. Et, maudite stat, Streit s'est retrouvé dans le camp des perdants au terme des quatre confrontations saisonnières entre les deux rivaux de Pennsylvanie.

2 - Une larme

La direction des Flyers a effectué un geste de grande classe. Lors de la première pause publicitaire, elle a diffusé une vidéo pour rendre hommage à Mark Streit, qui avait passé trois saisons et demi (274 matches) dans l'uniforme de Philadelphie. Lorsqu'il a pris connaissance du «Thank you Mark Streit», le Bernois a essuyé une larme et applaudi la foule.

3 - Un peu de provocation

Sur la glace, il n'y avait pas de place pour l'émotion. Les anciens coéquipiers de Streit ne se sont pas privés de l'allumer. Le défenseur suisse l'a affirmé dans le vestiaire: il y a eu des plaisanteries et du trashtalking pour tenter de le déstabiliser. «J'ai essayé de demeurer dans le match autant que possible parce que je ne suis pas très bon en trashtalking.» Mais si, mais si...

4 - Amour

Ces gazouillis tendent à le démontrer: Mark Streit était un joueur apprécié par les partisans des Flyers. Certains fans ont même souhaité que le Bernois parvienne à allumer la lampe contre leur club de cœur...

5 - Guéri

La première bonne nouvelle pour Mark Streit, c'est que la blessure contractée à Calgary était mineure. La deuxième, c'est que, après avoir livré cinq matches (dont quatre dans l'Ouest canadien) en huit jours, il va enfin pouvoir souffler un peu. La prochaine sortie, c'est dans la nuit de vendredi à samedi contre les modestes Devils du New Jersey.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!