Hockey sur glace: NHL: les cinq infos de la nuit

Publié

Hockey sur glaceNHL: les cinq infos de la nuit

24 heures inoubliables pour un jeune joueur, Niederreiter en play-off, Josi et Andrighetto en verve: l'essentiel de l'actu du hockey nord-américain.

par
Emmanuel Favre
Brock Boeser a vécu une soirée très particulière.

Brock Boeser a vécu une soirée très particulière.

Twitter/Vancouver Canucks

1. Les folles 24 heures de Boeser

Brock Boeser (20 ans) a probablement vécu les 24 heures les plus folles de son existence. Vendredi, l'attaquant a été éliminé des play-off de la NCAA avec l'Université du Dakota du Nord. Samedi matin, il a signé son premier contrat avec les Canucks de Vancouver, qui l'ont immédiatement convoqué pour le match du soir dans l'antre du Wild du Minnesota (la région où il a grandi). A l'échauffement, il a connu son bizutage sous forme de grand moment de solitude puisqu'il s'est retrouvé seul sur la glace pendant plus d'une minute.

??|??|??|??|??|??|??|??|??|??|??|??|??|??|??|??|??|??| _??| •.•) WHERE IS EVERYONE???|?? ??| pic.twitter.com/Iadht9t4j5— Vancouver Canucks (@Canucks) 25 mars 2017

Et, en deuxième période, il a récolté son premier but en NHL (mention d'aide attribuée à Sven Bärtschi). Pas sûr qu'il ait eu le temps de tout réaliser...

2. El Nino jouera les play-off

Malgré sa phase d'avanie (neuf revers lors des onze derniers matches), le Wild du Minnesota a composté son billet pour les play-off, et ce pour la cinquième saison consécutive. L'équipe de Nino Niederreiter ne le doit pas à sa dernière performance (défaite 4-2 contre les Canucks de Vancouver). Mais au succès des New York Rangers à Los Angeles (3-0).

3. Josi maintient la cadence

Roman Josi a brillé durant le monologue des Prédateurs de Nashville contre les Sharks de San Jose (7-2, une mention d'aide pour Timo Meier). Le défenseur bernois a ajouté deux assists à sa collecte saisonnière, pour porter son total à 46 points. Avec ce pécule, il figure à la onzième place du classement des défenseurs les plus productifs de la ligue, en ayant livré dix matches de moins que la majorité des adversaires qui le précèdent.

4. Andrighetto revit

Malgré la défaite logique de l'Avalanche du Colorado à Edmonton (4-1), Sven Andrighetto a des raisons objectives de savourer. L'attaquant zurichois, qui a enfilé un 1-1 de toute beauté, revit depuis que le Canadien de Montréal l'a expédié à Denver. Il présente trois goals et quatre assists avec l'Avalanche. De quoi lui assurer un avenir au sein d'une organisation en phase de reconstruction?

5. Boston et Montréal: ouf

A l'Est, les deux équipes sous pression ont su réagir. En s'imposant chichement à New York contre les Islanders grâce à deux réussites de Riley Nash (2-1), les Bruins de Boston se sont rassis dans le huitième fauteuil qualificatif pour les play-off. Le Canadien de Montréal, lui, a défendu la première place de la division Atlantique en croquant les Sénateurs d'Ottawa (3-1). Mais pour cela, il n'a pas pu compter sur ses attaquants, qui manquent toujours de mordant. Le salut est venu des défenseurs (deux buts d'Andreï Markov, un de Shea Weber).

Ton opinion