Publié

Hockey sur glaceNico Hischier: «Avec les Devils, nous visons les play-off»

Blessé, l’attaquant valaisan de New Jersey manquera le début de saison de NHL le 13 janvier. Mais il a de grandes ambitions. Interview.

par
Emmanuel Favre
Nico Hischier s’apprête disputer sa quatrième saison avec les New Jersey Devils.

Nico Hischier s’apprête disputer sa quatrième saison avec les New Jersey Devils.

Freshfocus

La date du dernier match officiel livré par Nico Hischier (22 ans) avec les New Jersey Devils dans le championnat de NHL: le mardi 10 mars 2020. Ce soir-là, le joueur de centre valaisan avait été crédité d’un assist dans la défaite contre les Pittsburgh Penguins (2-5) pour rendre une fiche saisonnière de 36 points, dont 14 buts, en 58 titularisations.

La date de la prochaine partie de l’ancien junior du HC Viège: mystère alors que les trois coups de bâton de l’exercice 2021 seront frappés le 13 janvier dans la ligue professionnelle nord-américaine. Début décembre, lors d’un entraînement avec le CP Berne, le premier choix overall de la draft 2017a subi une blessure à une jambe. Si les dégâts n’ont pas nécessité une intervention chirurgicale, ils ont freiné la montée en puissance du No 13 des Devils, qui s’apprête à écouler la première campagne de son nouveau contrat lucratif avec le club de la banlieue new-yorkaise.

Le 19 octobre 2019, six mois avant avant l’échéance de son bail d’entrée de trois saisons, il avait ratifié un pacte de sept ans d’une valeur de 50,75 millions de dollars américains avec l’équipe aujourd’hui entraînée par Lindy Ruff.

Alors qu’il observait un match intra-équipe Devils contre Devils dans la nuit de lundi à mardi, Nico Hischier nous a notamment parlé de son état de santé, des perspectives de son club et de ses ambitions personnelles à l’aube d’une saison placée sous le sceau de la pandémie.

Nico, vous avez manqué le camp d’entraînement de votre équipe de NHL en raison d’une blessure. Frustrant?

Non, j’avais été habité par la frustration lorsque je m’étais blessé avec le SCB. Sur le moment, je n’avais pas vraiment le moral. Mais, lorsque j’ai appris que je ne devais pas passer sur le billard, j’ai été soulagé. Je fais de la thérapie, j'entretiens mon corps et passe du temps avec mes coéquipiers.

‹‹Il me faut encore quelques jours de patience avant de pouvoir être aligné dans un match de championnat››

Nico Hischier, attaquant des New Jersey Devils

Pouvez-vous évoquer une date de retour au jeu?

Pas précisément, non. Mais le processus de guérison se passe bien. Je devrais pouvoir chausser les patins à brève échéance. D’abord, de manière individuelle; ensuite, avec mes coéquipiers. Disons qu’il me faut encore quelques jours de patience avant de pouvoir être aligné dans un match de championnat.

En 2019-2020, votre équipe ne s’était pas hissée en play-off (69 matches, 68 points). Pourquoi ferez-vous mieux en 2021?

Parce que nous sommes des professionnels et parce que, avant d’amorcer un championnat, il n’est pas envisageable de ne pas viser une place en séries éliminatoires. La différence entre les équipes est tellement infime que, dans cette ligue, tout est possible. Vous savez, nous avons un bon groupe, des vétérans expérimentés, des jeunes pétris de talent. Nous avons donc des raisons objectives d’y croire.

En automne, le directoire des Devils avait recruté le gardien Corey Crawford sur le marché des joueurs autonomes. Or, le 8 janvier, le Québécois, qui aurait pu être votre portier No 1, a choisi de prendre sa retraite. Un coup dur?

Assurément. Mais, ici, tout le monde comprend et respecte la décision de Corey. Il n’y a pas d’histoire avec ça.

Sur un plan personnel, quels sont vos objectifs?

De devenir un meilleur joueur, d’être encore plus constant et d’être efficace dans toutes les zones de la patinoire. Et ne me parlez de ma fiche (rires): je n’ai pas changé d’avis: dans une discipline collective, les points personnels n’ont pas de valeur.

‹‹On va se mesurer huit fois à chaque formation. Cela pourrait ajouter quelques chapitres à l’histoire des rivalités››

Nico Hischier, attaquant des New Jersey Devils

En raison de la pandémie, les équipes ont été réparties en quatre divisions et vous n’affronterez que des clubs de votre section. Un gros changement, non?

Eh oui! On va se mesurer huit fois à chaque formation. Cela pourrait ajouter quelques chapitres à l’histoire des rivalités, notamment contre les New York Rangers. Cela va être le fun.

La NHL a pris des mesures pour tenter d’éviter des éclosions de cas de Covid-19. Concrètement, comment cela se passe-t-il?

Nous sommes testés tous les jours et nous devons suivre certaines règles. On nous a notamment demandé de ne pas nous rendre dans les bars et les restaurants, qui sont ouverts jusqu’à 22 h. Tout le monde prend tout ceci au sérieux et nous faisons tous très attention à respecter les consignes et à limiter nos contacts.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Atm

13.01.2021 à 21:44

C’est quand même le moment qu’il se sorte les pouces, la starlette, depuis le temps qu’il aurait dû décoller

Patoulefou

13.01.2021 à 06:53

Malgrer ce qu'il dit, je trouve que pour le 1er d'un draft, ça fiche et quand même pauvre en passes et buts. Bon il a manqué qqe matchs pour blessure. À voir cette saison. Go Nico bonne saison 💪💪

Pelé

12.01.2021 à 18:44

Pour moi, c'est un grand penseur. Le Descartes du siècle😁