Hockey sur glace: Nico Hischier: «On est aussi une grande équipe»
Publié

Hockey sur glaceNico Hischier: «On est aussi une grande équipe»

Dans un grand jour, samedi à Helsinki, le capitaine de l’équipe de Suisse a montré la voie face au Canada (6-3). À l’interview, le Haut-Valaisan a tenu à rappeler que sa formation avait changé de statut.

par
Chris Geiger
(Helsinki )
Samedi à Helsinki, Nico Hischier a certainement réussi l’une de ses plus grandes performances avec la Suisse.

Samedi à Helsinki, Nico Hischier a certainement réussi l’une de ses plus grandes performances avec la Suisse.

Urs Lindt/freshfocus

Symbole d’une Suisse décomplexée, Nico Hischier n’a jamais eu peur d’afficher ses ambitions. Le capitaine de la sélection à croix blanche l’avait confirmé durant la préparation au Championnat du monde en annonçant la couleur: s’il se rendait en Finlande, c’était pour conquérir la médaille d’or. Ni plus, ni moins.

Quand on tient un tel discours, il vaut mieux assumer derrière. Attendu au tournant pour le premier véritable choc de son équipe au Mondial, le premier choix de la draft de 2017 a éclaboussé de son talent la rencontre, face au Canada. Auteur d’une performance de très, très haut niveau, le joueur de centre a marqué le but victorieux à la 27e minute (4-3). 

«Je suis évidemment heureux de mon match, mais seul le résultat de l’équipe m’importait», a rappelé le principal intéressé à l’issue de la partie. Ce succès de prestige, acquis face à la grande équipe à la feuille d’érable, a confirmé les attentes et les espoirs du No 13 helvétique. «Ça prouve qu’on est aussi une grande équipe, s’exclame-t-il. On croyait déjà en nous avant la partie, mais il fallait le prouver sur la glace. C’est désormais chose faite. Battre une telle équipe donne évidemment un coup de boost au niveau de la confiance pour la suite du tournoi.»

«Il nous reste deux matches dans cette phase de poules pour effacer les petites erreurs qu’on continue de commettre.»

Nico Hischier

En dominant le Canada pour la première fois depuis 2018 dans un tournoi mondial, l’équipe de Suisse a donc frappé un grand coup, samedi au Helsinki Ice Hall, où des milliers de fans helvétiques s’étaient amassés. «Ce match a vraiment été fun à jouer, s’est réjoui Nico Hischier. Il y avait énormément de fans suisses et ces derniers nous ont assurément aidé à aller chercher cette victoire. Ils nous ont donné un supplément d’énergie. Globalement, cette victoire est le fruit d’un effort d’équipe.»

Erreurs à effacer 

Perfectionniste, l’attaquant des New Jersey Devils – franchise avec qui il vient de battre son record de points personnels en saison régulière en NHL avec 60 unités en 70 sorties – est conscient que son équipe devra se montrer moins généreuse que face au Canada lors de ses prochains duels, contre la France (dimanche, 19h20) et l’Allemagne (mardi, 11h20).

Car les Suisses ont bien aidé les hommes de Claude Julien sur leurs trois réussites. «Il nous reste deux matches dans cette phase de poules pour effacer les petites erreurs qu’on continue de commettre, confirme-t-il. Mais on se réjouit déjà du prochain match face à la France. Chaque jour on doit faire un pas supplémentaire pour être encore une meilleure équipe que la veille.»

Les Bleus de Philippe Bozon sont prévenus. Ils ne devront pas laisser le moindre espace à Nico Hischier, qui semble être en mission sur les bords de la mer Baltique.

Votre opinion