France: Nicolas Hulot décline l'offre de Hollande

Actualisé

FranceNicolas Hulot décline l'offre de Hollande

L'ancien envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète a annoncé jeudi dans un tweet qu'il n'entrerait pas au gouvernement.

Nicolas Hulot, le grand défenseur de la planète.

Nicolas Hulot, le grand défenseur de la planète.

Keystone

Le nom de l'écologiste revenait dans toutes les bouches alors qu'un remaniement devrait intervenir ces jours prochains. Selon un proche de Nicols Hulot, «François Hollande lui a proposé d'être ministre».

«Nicolas Hulot n'entrera pas au gouvernement. Il remercie le Président de la confiance qu'il n'a cessé de lui accorder», a-t-il écrit sur le réseau social.

Un proche de l'ancien animateur de TF1 avait assuré que ce dernier avait été démarché par le président de la République pour un portefeuille de l'Écologie élargi.

«Besoin de répit»

Cette source avait précisé que les «conditions préalables» que poseraient Nicolas Hulot ne semblaient «pas compatibles» avec une entrée au gouvernement, citant l'abandon du projet de construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, des garanties sur la négociation en cours du traité de libre échange transatlantique, ou encore des engagements sur la mise en place d'une fiscalité écologique.

Dans un entretien à l'AFP le 28 janvier, Nicolas Hulot avait reconnu être «cerné par des gens de bonne volonté qui voudraient qu'(il) prenne une initiative», mais il avait dit avoir «besoin de répit».

Il n'avait pas exclu de se présenter en 2017 à l'élection présidentielle, mais avait refusé tout net de participer à des primaires.

(AFP)

Ton opinion