Publié

FRANCENicolas Sarkozy évoque la présidentielle de 2017

En visite en Touraine, l'ancien chef d'état a avancé l'idée d'organiser trois référendums après l'élection de 2017.

«Ce serait une bonne idée que ces trois référendums soient organisés à l'occasion des législatives qui suivront l'élection présidentielle», a déclaré Nicolas Sarkozy.

«Ce serait une bonne idée que ces trois référendums soient organisés à l'occasion des législatives qui suivront l'élection présidentielle», a déclaré Nicolas Sarkozy.

AFP

Nicolas Sarkozy a évoqué ce mercredi 15 octobre au soir en Touraine la campagne présidentielle de 2017 en avançant l'idée d'organiser après l'élection trois référendums, sur la fusion des conseils généraux et régionaux, sur la diminution du nombre de parlementaires, et une activité obligatoire en échange de prestations sociales.

«Le problème de la crédibilité de la parole politique est posé. Donc, pour moi, c'est clair: j'ai proposé l'organisation de trois référendums pour que vous ayez à décider par vous mêmes», a-t-il déclaré devant un gymnase de Saint-Cyr-sur-Loire (banlieue de Tours) bondé de supporters conquis d'avance.

«Je crois au référendum»

«Je crois au référendum. Je crois que sur le service national (supprimé par le président Jacques Chirac, ndlr), on aurait été bien inspiré de poser la question par référendum», a-t-il lancé.

«La fusion des conseils généraux et régionaux, c'est une question par référendum», a exposé Nicolas Sarkozy comme «première question».

En second lieu, le candidat à la présidence de l'UMP a ajouté : «La question du nombre de parlementaires est clairement posée».

«Ce serait une bonne idée...»

Comme troisième référendum, Nicolas Sarkozy a proposé, sous les applaudissements du public, que «les allocations sociales soient fournies en échange d'une activité minimum».

«Ce serait une bonne idée que ces trois référendums soient organisés à l'occasion des législatives qui suivront l'élection présidentielle», a-t-il conclu.

(AFP)

Votre opinion