Publié

FranceNicolas Vanier: ses chiens étaient maltraités

Fréquenté par de nombreux Suisses, le camp du célèbre explorateur dans le Vercors (F) a été fermé. Ses animaux recueillis sont en triste état.

par
Pascale Bieri

Sous-alimentés, mal soignés, pleins de puces et de vers… Une soixantaine de chiens de traîneau ont été retrouvés en piteux état dans le camp de Nicolas Vanier, à Vassieux-en-Vercors, dans la Drôme (F). Un site dont la fermeture administrative vient d’être ordonnée par la Direction départementale de la protection des populations (DDPP). «Certains des animaux étaient dans un état cadavérique», s’indigne Pascale Laroche, responsable de l’Eden Valley, un refuge de la région qui a recueilli dix d’entre eux vendredi dernier.

Votre opinion