Justice - Nicole Scherzinger attaquée par la fondatrice des Pussycat Dolls
Publié

JusticeNicole Scherzinger attaquée par la fondatrice des Pussycat Dolls

La chanteuse n’aurait pas respecté les termes de son contrat avec Robin Antin, la productrice qui a créé son groupe. Elle refuserait de participer à une tournée de retrouvailles.

Groupe phénomène des années 2000, les Pussycat Dolls avaient annoncé une tournée de retrouvailles en 2019.

Groupe phénomène des années 2000, les Pussycat Dolls avaient annoncé une tournée de retrouvailles en 2019.

DR

Nicole Scherzinger est poursuivie en justice après avoir annulé sa participation à une réunion des Pussycat Dolls. Robin Antin, fondatrice du girls band, a intenté un procès à la star, devant la Cour supérieure de Los Angeles.

Selon les documents juridiques, Robin Antin et Nicole Scherzinger ont conclu un accord pour une tournée de retrouvailles et une nouvelle entreprise commerciale Pussycat Dolls fin 2019, la chanteuse devant recevoir 49% des gains potentiels. Dans sa plainte, Robin Antin déclare que Nicole Scherzinger «refuse désormais de participer à la tournée» et a «exigé de renégocier les termes» de leur accord, réclamant 75% des bénéfices, en plus de prendre toutes les décisions concernant la réunion.

Le tourneur attaque aussi

Par ailleurs, les responsables de la société de production de tournées Live Nation réclament maintenant le remboursement des 600 000 dollars qu’ils ont versés au groupe, car les dates n’ont toujours pas été confirmées. Annulée en raison de la pandémie de coronavirus, la tournée de retrouvailles des Pussycat Dolls n’a pour le moment pas été reprogrammée.

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion