Nino, 12 ans, quadri amputé et surfeur
Actualisé

ÉmouvantNino, 12 ans, quadri amputé et surfeur

La championne française de la discipline, Pauline Ado, a pris le jeune garçon sous son aile et l’a emmené rouler sur les vagues de l’Atlantique.

par
Evelyne Emeri
Déjà nageur aguerri, le jeune garçon rêvait de surfer.

Déjà nageur aguerri, le jeune garçon rêvait de surfer.

© France 3 Euskal Herri – Capture d’écran

C’est une septicémie qui a rendu Nino, 12 ans, polyhandicapé. Amputé des quatre membres, le jeune garçon a décidé de vivre son rêve malgré la différence, encadré par la championne française de surf Pauline Ado. Déjà bon nageur depuis l’âge de 7 ans, il n’avait plus qu’une envie: glisser sur les vagues avec une planche de surf. C’est à Anglet (Biarritz), un spot sur l’Atlantique que la surfeuse du coin et l’association basque Handi Surf ont emmené Nino pour sa grande première.

«Être bien au milieu»

Cette histoire émouvante et pleine d’espoir, ce sont nos confrères de France 3 qui l’ont immortalisée. On y voit Nino tenir fièrement la planche de Pauline Ado sur la plage de la Madrague, avant de s’élancer dans l’Atlantique aux côtés de la surfeuse. Nino raconte au micro de la chaîne française les quelques conseils que cette dernière lui a prodigués: «Elle m’a dit d’être bien au milieu, pour bien me tenir sur la planche. Sinon, elle ne m’a pas donné beaucoup de conseils, parce qu’elle savait que je savais nager».

«Il a pris de super vagues»

Marraine de Handi Surf, Pauline Ado n’est pas peu fière de son élève: «Il a pris de super vagues, les conditions étaient parfaites, de quoi vraiment se faire des bonnes petites sensations sans se faire peur. On l’a vu au fur et à mesure de la session prendre confiance, faire des vagues longues, tourner droite, gauche.» Quant au fondateur de Handi Surf Jean-Marc Saint-Geours, il est certain que Nino a un avenir prometteur et le voit déjà aux Paralympiques de 2028.

Votre opinion

2 commentaires