Hockey sur glace: Nino Niederreiter à la base de l’improbable retournement de Nashville

Publié

Hockey sur glaceNino Niederreiter à la base de l’improbable retournement de Nashville

Les Predators avaient posé le premier pied dans la défaite, menés 3-0 contre Vancouver. Grâce notamment à un but et un assist de leur défenseur bernois, ils ont arraché la victoire (4-3).

Nino Niederreiter.

Nino Niederreiter.

Reuters

L’affreuse séance de penalties venue parachever la victoire de Nashville samedi face à Vancouver ne rend pas hommage au très joli retournement de situation qui venait de se produire. Menés 3-0 après le premier tiers, les Predators ont confié l’opération come-back à Nino Niederreiter, qui a tout de suite su quoi faire de cette casquette-là. Dès le début de la deuxième période, le Grison armait une passe au bon endroit pour être déviée devant le but (3-1). Tout en abnégation, c’est lui qui remettait les deux équipes à égalité à la 43e (3-3). Sa cinquième réussite de la saison. Nashville, également avec Roman Josi (aligné durant 25’16), profitait donc des ratés de son adversaire aux tirs au but pour signer une deuxième victoire de rang.

New Jersey reste 2e à l’Est, ce qu’il doit en partie au onzième point de l’exercice de Nico Hischier. Le Valaisan a fait tout juste sur le 2-1 de sa formation, opposée à Calgary, en traversant l’entier du camp adverse et en glissant un très bon puck devant les filets. Tomas Tatar et Fabian Zetterlund ont terminé le travail. Les Devils ont fini par s’imposer en prolongations (4-3) grâce au même Zetterlund. Jonas Siegenthaler a largement pris part à ce succès, du haut de son +2 et de ses 21’14 de jeu.

À Détroit, les Red Wings ont noyé les Islanders au deuxième tiers. Dans la foulée de l’ouverture du score, Pius Sutter a alourdi la marque à la 33e. Son deuxième but personnel cette saison. Un certain Dominik Kubalik, bien connu en National League, a assuré la victoire des siens ensuite (3-0). C’est déjà son 14e point depuis la reprise.

Seulement deux Suisses vaincus

Malgré une grosse performance, Timo Meier a connu moins de bonheur samedi. La onzième défaite, déjà, de San Jose est tombée face à Anaheim. Son ailier suisse l’avait pourtant mis sur les bons rails en trouvant Kevin Labanc sur l’ouverture du score. La suite est devenue plus compliquée pour les Sharks, bien que Meier a encore inscrit deux fois son nom au tableau d’affichage (deux assists, un but). Ils se sont inclinés 5-4 en prolongations.

Philipp Kurashev, battu 4-0 avec Chicago face à Winnipeg, l’a rejoint dans le camp des deux seuls perdants Helvètes de la soirée. Denis Malgin (11’29 de jeu avec Toronto, vainqueur 2-1 de Boston), Janis Moser (crédité d’un +1 lors de la victoire 3-2 d’Arizona sur Washington) et Kevin Fiala (un assist sur le chemin d’un succès 5-4 de Los Angeles contre les Florida Panthers) se sont tous imposés.

(FVA)

Ton opinion