09.11.2017 à 13:41

«No Billag»: les chefs de l'économie opposés

Suisse

Les ministres cantonaux de l'économie estiment que la pluralité linguistique souffrirait de cette initiative.

La diversité culturelle pourrait souffrir de l'initiative «No Billag», selon les ministres de l'économie.

La diversité culturelle pourrait souffrir de l'initiative «No Billag», selon les ministres de l'économie.

Keystone

Les responsables cantonaux des départements de l'économie publique (CDEP) rejettent l'initiative «No Billag», soumise en votation le 4 mars prochain. Elle porterait selon eux «un préjudice considérable» au paysage médiatique suisse.

Ce sont avant tout les cantons francophones, italophones et romanchophones qui en subiraient les conséquences, estiment les ministres de l'économie publique, qui se sont réunis jeudi à Villigen (AG). De plus, la pluralité linguistique et la diversité culturelle, «marqueurs identitaires de la Suisse», s'en trouveraient sérieusement menacées, écrit la CDEP dans un communiqué.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!