Publié

Hockey sur glaceNoah Rod: «Le jeu a changé et je dois m’adapter»

Après quatre matches de suspension, le capitaine des Aigles retrouve la glace jeudi soir contre LHC.

par
Sport-Center
Noah Rod est de retour au centre du jeu.

Noah Rod est de retour au centre du jeu.

Keystone

Il piaffe d’impatience. «Rien de tel qu’un derby contre Lausanne, avec du monde dans la patinoire et une belle ambiance, pour se remettre dans le bain! Jeudi soir, on oublie les quatre victoires déjà obtenues contre Lausanne cette saison. On s’attend à un très gros match contre une équipe qui reste très solide.»

Noah Rod ne cache pas qu’il a souffert en silence lors de sa suspension en voyant son équipe alterner le bon et le moins bon en son absence. «Il y a tout de même eu davantage de bonnes choses que de mauvaises, juge-t-il. J’ai beaucoup aimé le dernier match contre Berne où nous avons été très solides. Je suis maintenant très heureux de rejoindre les rangs pour apporter ma contribution aux succès de l’équipe.»

Sanctionné pour une charge à la tête sur le Luganais Alessio Bertaggia lors du match du 14 janvier, le capitaine des Aigles revient au jeu pétri de bonnes intentions. «Il va falloir que j’adapte un peu ma manière d'être, car le jeu a changé, visiblement. Il faut que j’arrête de penser que le hockey est un sport de contact, et que je joue uniquement avec la canne.»

Attaquant intense, rapide et costaud, Noah Rod est tout sauf un méchant. Il évolue sur une ligne tendue qui peut le faire basculer du bon ou du mauvais côté. «Lors des matches, je donne toujours tout pour gagner, explique celui qui ne fait effectivement que rarement les choses à moitié. Parfois, on a trop d’envie ou on veut trop bien faire, et il se passe des trucs malchanceux. Ça va vite, vous savez. On n’a même pas une seconde pour prendre une décision.»

Si Genève enregistre donc le retour de son capitaine, il doit déplorer l’absence d’Arnaud Riat. Opéré d’une fracture à un pouce, le jeune attaquant est forfait pour les deux matches de la semaine, ce jeudi soir contre Lausanne et samedi à Fribourg.

Grégoire Surdez

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!