Publié

CommercesNoël en octobre, ça barbe les clients!

Deux mois avant les fêtes de fin d'année, des magasins se parent déjà de guirlandes et proposent des articles à mettre sur ou sous le sapin. Une pratique qui en agace plus d'un.

par
Michel Pralong
Les décorations sont les premières à apparaître dans les rayons. Nourriture et cadeaux suivront.

Les décorations sont les premières à apparaître dans les rayons. Nourriture et cadeaux suivront.

Laurent de Senarclens

Des articles de Noël mis en vente dès l'été? C'est une farce que le site parodique 24matin.ch avait lancée l'an dernier. Mais il n'était pas si loin de la réalité. Hier, Jumbo a annoncé mettre en vente dès la mi-octobre Santa, une boule de Noël à barbe réalisée par la gagnante d'un concours. Une édition limitée qui sera proposée en rayon en même temps que tous les autres produits de Noël. D'autres enseignes se préparent également ou ont déjà des articles de Fêtes en rayons.

Loi demandée en Allemagne

Une pratique que nos voisins allemands connaissent aussi et qui semble les agacer. Selon un sondage, 63% d'entre eux trouvent cela déplacé et 31% estiment même qu'il faudrait une loi pour interdire de vendre des produits de Noël avant une certaine date (45% se prononcent pour la mi-novembre, 40% pour le premier jour de l'Avent).

«Si l'on faisait ce sondage en Suisse, nous arriverions sans doute à des chiffres semblables, voire plus élevés» estime Nadia Thiongane de la Fédération romande des consommateurs (FRC). Un sentiment confirmé par le résultat de notre sondage.

«Le consommateur a l'impression que les articles de Noël arrivent de plus en plus tôt dans les rayons, alors qu'en fait c'est toujours sensiblement à la même époque», poursuit la FRC.

En Suisse, aucun règlement n'existe et chacun fait comme il l'entend. Chez Manor, la date officielle du lancement des ventes de Noël est fixée à la mi-novembre, comme d'habitude. Mais certaines mises en place peuvent débuter «un tout petit peu avant» afin que tout soit prêt à temps. Comme nous l'avons constaté lundi dans son magasin de Vevey (VD).

Migros a reculé ses dates

Chez Migros, le début de la vente de produits de Noël traditionnels (déco, pâtisserie et chocolat) a été fixé à la mi-octobre, les produits alimentaires et les décorations des magasins une à deux semaines après. «Soit bien plus tard que les années précédentes. Une décision prise en raison d'une grogne constatée en 2012, explique son porte-parole, Tristan Cerf. Certains clients étaient mécontents de trouver de tels produits aussi tôt. Nous restons à leur écoute afin de participer au mieux à leur préparation de Noël. En respectant le symbole, sans en gâcher la magie.» 

Votre opinion