Publié

ZurichNoémie Schmidt distinguée d'un prix Walo

«Le merveilleux voyage de Wolkenbruch» a raflé trois distinctions lors de la remise des prix, dont celui de la meilleure «Nouvelle venue» pour la Valaisanne.

par
ATS
L'actrice, née à Sion, continue de briller dans le cinéma.

L'actrice, née à Sion, continue de briller dans le cinéma.

Paul Morigi / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le film du réalisateur Michael Steiner «Le merveilleux voyage de Wolkenbruch» a gagné trois récompenses lors de la cérémonie des Walo, dimanche soir à Zurich. Noémie Schmidt qui tient le rôle de Laura s'est distinguée et a remporté le prix de la meilleure «Nouvelle venue».

La comédie sentimentale alémanique raconte l'histoire de Motti Wolkenbruch qui tombe amoureux de la belle Laura sur les bancs de l'université. Mais au grand désespoir de sa mère juive orthodoxe, la jeune femme n'est pas de la même confession. Débute alors un merveilleux voyage vers l'autodétermination.

Le Joel Basman a aussi gagné l'étoile d'or dans la catégorie «Meilleur acteur». Malheureusement, aucun des deux n'a pu faire le déplacement. La Valaisanne est à Paris tandis que le Zurichois est en Allemagne pour un tournage.

La musique et la peinture à l'honneur aussi

Outre le septième art, le prix Walo récompense également d'autres secteurs du showbiz suisse. Ainsi, le duo bernois Lo & Leduc a reçu un trophée dans la catégorie Pop/Rock. Leur titre «079» a séduit le «coeur du public», écrivent les organisateurs dans un communiqué. Le groupe a déjà été récompensé en février aux Swiss Music Awards.

Le «Walo» d'honneur a été remis à l'artiste, peintre et producteur Rolf Knie pour l'ensemble de son œuvre.

Prix fondé en 1974

Un jury a primé dimanche artistes, groupes et productions suisses pour les neuf catégories que compte le prix Walo. Les lauréats sont récompensés pour leurs performances exceptionnelles en 2018.

Le prix Walo a été fondé en 1974 par le musicien et directeur d'orchestre Walo Linder (1905-1979). Ce sont les prix les plus prestigieux décernés dans le monde du show-business helvétique, selon l'association Show Szene Schweiz. Cette récompense a toutefois perdu de sa signification depuis l'introduction du prix du cinéma suisse en 1998.

Votre opinion