Actualisé 28.02.2016 à 19:39

Votations 28 févrierNon au renvoi des criminels étrangers et oui au Gothard

Seul l'initiative sur le Gothard a été acceptée sur les quatre objets en votation. La Suisse a en outre frôlé des records de participation dimanche.

L'initiative de l'UDC serait refusée à Zurich par 66,1%, à Genève par 63,7% et à Bâle-Ville par 69,4% des votants.

L'initiative de l'UDC serait refusée à Zurich par 66,1%, à Genève par 63,7% et à Bâle-Ville par 69,4% des votants.

Archives, Keystone

L'UDC a du affronter dimanche un échec avec son initiative de mise en œuvre sur le renvoi des criminels étrangers. Le texte a été refusé par 58,9% des votants.

L'imposition des couples a été rejetée de justesse. L'initiative du PDC visant à supprimer les dernières inégalités fiscales frappant les couples mariés a cependant été acceptée dimanche par la majorité des cantons.

Les Suisses ont en revanche accepté à 57% le percement d'un second tube routier au Gothard. Seuls Vaud et Genève l'auraient refusé selon les projections. L'initiative sur la spéculation alimentaire de la Jeunesse socialiste devrait être rejetée par 60% des votants.

Enfin, les traders pourront continuer de spéculer sur les denrées alimentaires. La majorité des cantons a rejeté dimanche l'initiative populaire «Pas de spéculation sur les denrées alimentaires» de la Jeunesse socialiste.

Importante participation

Plus de 60% des électeurs se seraient rendus aux urnes selon plusieurs politologues. Il faut remonter à 1992 pour qu'une élection ait davantage mobilisé.

La population s'était déjà fortement impliquée dans la campagne concernant le renvoi des criminels étrangers. D'autres sujets importants, comme le tunnel routier du Gothard, ainsi qu'une foule de votations et d'élections cantonales étaient parallèlement au menu. Les votations de l'an passé n'avaient attiré que 42% en mars et 43% en juin.

Le record des dernières décennies, détenu par le scrutin sur l'EEE avec 78,7% de votants en 1992, n'est de loin pas battu. La dernière votation pour laquelle la participation s'est approchée de 60% remonte au 3 mars 2002: 58,4% des citoyens avaient alors voté sur l'adhésion de la Suisse à l'ONU.

Conseil fédéral satisfait

La ministre de justice et police Simonetta Sommaruga s'est montrée dimanche très soulagée du rejet de l'initiative pour le renvoi effectif des criminels étrangers. Les résultats des autres votations ont également réjoui le Conseil fédéral.

La majorité des citoyens s'est rangée du côté des étrangers dans le pays. Elle a montré que les secondos ne sont pas que tolérés, qu'ils font partie de la Suisse, s'est réjouie Simonetta Sommaruga devant la presse.

Le «oui» en faveur de la construction d'un second tube routier au Gothard n'allait pas de soi, car d'habitude les demandes de crédits sont refusées, a remarqué la conseillère fédérale Doris Leuthard, satisfaite. Ce résultat est important pour la cohésion nationale, afin que le Tessin ne soit pas coupé du reste de la Suisse, a-t-elle ajouté en italien.

Le Conseil fédéral fera des propositions sur l'imposition des couples. Il tiendra compte du résultat de la votation sur l'initiative du PDC rejetée par la majorité du peuple mais acceptée par la majorité des cantons, a affirmé le ministre de la santé Ueli Maurer. «Un nouveau chapitre va être écrit.»

Double oui tessinois

Après le décompte de 64 des 135 communes tessinoises, environ 60% du canton italophone se prononcent pour l'initiative populaire de l'UDC.

Quelque 61% des Tessinois disent également oui au deuxième tunnel du Gothard. Quant à l'initiative PDC pour la dépénalisation du mariage, elle obtiendrait également les faveurs du canton. Quelque 55% ont glissé un oui dans les urnes.

Deux oui et deux non en Valais

Le Valais s'apprête à accepter l'initiative «Pour le couple et la famille» et le deuxième tunnel routier au Gothard. Les deux autres objets fédéraux ne devraient pas passer la rampe. Le vote des trois dernières communes ne devrait pas changer le résultat.

L'initiative «Pour le couple et la famille» et le deuxième tunnel du Gothard sont acceptés à une majorité de plus de 55% pour le premier objet et d'environ 54% pour le second. L'initiative sur les criminels étrangers devrait être rejetée avec près de 54% des voix. Le résultat est plus net pour l'initiative «Pas de spéculation sur les denrées alimentaires», refusée avec 60% environ des voix. Le taux de participation dépasse 62%.

Campagne émotionnelle

L'initiative sur les criminels étrangers a été déposée pour faire pression sur le Parlement concernant l'application d'un premier texte soutenu par les Suisses en 2010. La campagne a été très émotionnelle. Les adversaires n'ont eu de cesse de dénoncer un tour de vis digne d'un Etat totalitaire.

Opposants et partisans d'un second tunnel au Gothard se sont également fortement investis dans la campagne. Le projet du Conseil fédéral vise à creuser un second tube routier entre 2020 et 2027 afin de pouvoir fermer et rénover les trois années suivantes celui ouvert en 1980. Coûts de l'opération: 2,8 milliards de francs.

L'initiative du PDC «pour le couple et la famille - non à la pénalisation du mariage» vise à supprimer les dernières discriminations fiscales frappant les époux par rapport aux concubins. Elle définit également le mariage comme l'union durable entre un homme et une femme et une communauté économique. Le texte exige aussi la fin des discriminations en matière d'assurances sociales.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!