17.10.2020 à 15:37

Photo utilisée à tortNon, cet homme n'est pas le prof décapité

L’émotion est vive sur les réseaux suite au meurtre d’un professeur d’histoire-géographie, décapité vendredi dans les Yvelines. Problème: de nombreuses publications ont utilisé la photo d’un journaliste de «20 Minutes France» pour illustrer leur hommage…

par
lematin.ch
La photo de Thibaut Chevillard, journaliste à 20 Minutes France, utilisée à tort dans de nombreux hommages numériques. 

La photo de Thibaut Chevillard, journaliste à 20 Minutes France, utilisée à tort dans de nombreux hommages numériques.

Capture d’écran

«Je rassure tout le monde : je ne suis ni mort, ni prof d'histoire.» Le tweet de Thibaut Chevillard, journaliste à «20 Minutes.fr», pourrait presque faire sourire s’il ne concernait pas la récente décapitation d’un professeur d’histoire-géographie en région Île-de-France. Ce dernier aurait été assassiné au motif qu’il avait montré des caricatures du prophète Mahomet durant l’un de ses cours.

Le portrait du journaliste a été utilisé à tort et à de nombreuses reprises pour illustrer certaines publications sur les réseaux. Un de ces posts a notamment été partagé plus de 4 000 fois et comptabilise environ 130 000 «vues» en douze heures.

Thibaut Chevillard, spécialisé dans les faits divers, a été le premier journaliste de 20 Minutes.fr à reprendre la nouvelle. Faisant figurer sa signature ainsi que sa photo, son article est probablement la cause de cette confusion et de ce malheureux malentendu. Le cliché a été publié sur Facebook et Twitter, et a même été modifié, faisant apparaître le portrait du journaliste en noir et blanc ou avec un drapeau français en fond.

20 Minutes.fr est actuellement en train d’essayer de retirer les hommages où figure la photo de leur journaliste, mais de nombreuses publications circulent encore pour le moment.

LT

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!