Absurde: Non, la bière Corona ne transmet pas le coronavirus…
Actualisé

AbsurdeNon, la bière Corona ne transmet pas le coronavirus…

Ces derniers jours, les recherches associant la marque de bière et le virus ont explosé sur Google.

par
lematin.ch
L’abus d’alcool n’est pas recommandé pour la santé mais aucun coronavirus ne fait partie de la composition d’une Corona.

L’abus d’alcool n’est pas recommandé pour la santé mais aucun coronavirus ne fait partie de la composition d’une Corona.

Existe-t-il un lien entre la Corona et l’épidémie due à un coronavirus? Ou même: cette marque de bière pourrait-elle transmettre l’agent pathogène désormais responsable de la mort de 170 personnes en Chine? Ces questions sont aberrantes, ridicules? Oui. Pourtant beaucoup se les sont réellement posées…

BoingBoing a repéré que les recherches sur Google liant Corona et coronavirus ont littéralement explosé ces derniers jours. Ces requêtes, a détaillé Vice, ont été fréquentes en Amérique du Nord, sauf au Mexique, pays d’origine de la Corona. Mais aussi en Australie, en Inde, en Indonésie, au Japon ou en Nouvelle-Zélande. L’Europe occidentale – Finlande en tête – n’est pas épargnée.

Ajoutons que la Suisse n’échappe pas à la règle. Voilà l’intérêt pour «coronavirus» associé à «Corona» durant le mois écoulé, selon Google Trends.

Précisons, s’il faut l’écrire, qu’il existe un seul lien entre la 4e bière la plus vendue au monde et le virus qui inquiète la planète. Corona signifie couronne en espagnol – comme on peut le voir sur le logo de la marque. Et les coronavirus tirent leur nom de leur aspect: observés au microscope, ces virus semblent entourés par une couronne.

«Corona ne peut rien y faire»

Malgré le caractère grotesque du sujet, la chaîne d’informations financières et économiques néerlandophone RTL Z a interrogé le spécialiste des marques Paul Moers. Et il estime que l’étrange confusion a réellement un effet. «Corona a une excellente image, mais elle est désormais associée à ce virus», tranche-t-il. Et d’ajouter: «Corona ne peut rien y faire. C’est vraiment de la malchance».

Allant au bout de la démarche RTL Z a approché le groupe AB InBev, propriétaire de Corona. Et lui a demandé si l’apparition du virus a eu un impact sur la marque ou sur les ventes. «Nous ne pouvons pas encore cartographier les conséquences», a répondu un porte-parole.

Renaud Michiels

Votre opinion