Publié

SkiNorthug inculpé après son accident en état d'ébriété

Le Parquet norvégien a retenu six chefs d'inculpation contre le champion norvégien de ski de fond, Petter Northug, qui risque la prison ferme après avoir provoqué un accident en état d'ébriété.

L'acte d'accusation révèle que Northug a dans un premier temps menti en affirmant à trois reprises à la police que c'était un ami qui conduisait le véhicule accidenté. Le chef d'inculpation de dénonciation mensongère a donc été retenu contre l'athlète, double champion olympique à Vancouver en 2010, en plus de ceux de conduite en état d'ivresse, conduite dangereuse, excès de vitesse, non-assistance à autrui et délit de fuite. La peine encourue n'a pas été précisée, mais le seul fait de conduire avec plus de 1,2 gramme d'alcool par litre de sang est puni de prison ferme. Le délit de non-assistance à autrui fait encourir la perte du permis de conduire à vie, a précisé le procureur Bjørn Soknes lors d'une conférence de presse. Northug a immédiatement indiqué qu'il plaiderait coupable de tous les faits reprochés, ce qui devrait lui permettre d'éviter un procès et potentiellement d'abaisser sa peine. "Je suis toujours désolé pour mes agissements irresponsables et je suis prêt à accepter la peine qui en découle", a-t-il déclaré, cité dans un courriel de son manager Are Soerum Langaas. Il a expliqué qu'il était encore sous l'emprise de l'alcool quand il a nié être le conducteur. Aux petites heures du matin le 4 mai à Trondheim (ouest), son Audi A7 avait été retrouvée irrémédiablement endommagée après avoir traversé un rond-point et percuté un rail de sécurité. Northug, qui avait quitté à pied le lieu de l'accident en y laissant un passager légèrement blessé, avait été arrêté un peu plus tard à son domicile. Selon la police, l'accident s'est produit à une vitesse de 83 km/h dans une zone limitée à 40 km/h. Northug avait un taux d'alcoolémie de 1,65 gramme, bien plus que le maximum légal autorisé (0,2 gramme). Détenteur de quatre médailles olympiques, le Norvégien de 28 ans est en méforme depuis l'an dernier et n'a pas réussi à grimper sur le moindre podium aux JO de Sotchi cette année. phy/hh/fbx

(AFP)

Ton opinion