Publié

Histoire«Nous avons créé le sandwich»

Le repas le plus consommé du monde fête ses 250?ans ce week-end. Interview avec le descendant de son inventeur.

par
Sandra Imsand
Archive / Getty

La petite ville de Sandwich, dans le Kent, est à l’honneur. A grands coups de concours, de concerts et de reconstitutions historiques, la bourgade anglaise célébrera durant tout le week-end son héritage le plus célèbre: le sandwich. La baguette garnie a en effet été inventée en 1762 par John Montagu, quatrième comte de Sandwich. Orlando Montagu, fils du onzième comte de Sandwich, revient sur cette incroyable saga familiale.

Comment êtes-vous devenu comte de Sandwich?

C’est une histoire amusante. Je descends d’une famille de marins, qui a rendu de grands services à la Couronne. En remerciement, le roi Charles?II a voulu anoblir mon ancêtre Edward Montagu, en 1660. Ce dernier aurait voulu devenir comte de Portsmouth, qui était le plus grand port du pays. Or il existait déjà un comte là-bas, et nous n’avons pas pu le déloger! Edward Montagu s’est donc rabattu sur Sandwich, un autre grand port. Si l’histoire avait été différente, nous dégusterions aujourd’hui un «portsmouth jambon fromage»!

Et comment est né le sandwich?

C’est grâce à mon aïeul, John Montagu, le quatrième comte de Sandwich. C’était un homme très occupé et un libre-penseur. Pour éviter de passer trop de temps à table dans des dîners formels, et pouvoir vaquer à ses occupations, il a demandé à ses serviteurs de lui glisser de la viande entre deux tranches de pain, en 1762. Il avait beaucoup d’influence et a lancé la mode. Les gens ont commencé à demander un «Sandwich», avec un S majuscule, en référence à mon ancêtre. Ce n’est évidemment pas la première personne du monde à avoir associé de la viande à du pain, mais il a popularisé la recette.

On raconte que c’est sa passion pour les cartes qui a mené à l’invention de ce repas, car il ne voulait pas quitter sa table de jeu.

Oui, cela fait partie de la légende! Mais nous savons qu’il n’était pas vraiment un flambeur, contrairement à ce que l’on raconte. C’était surtout un homme très occupé professionnellement.

Quelle était la recette originale du sandwich?

Selon les documents de l’époque, la recette originale comprenait une tranche de bœuf rôtie ou salée et deux tranches de pain grillées. Le tout était consommé chaud.

Est-ce la naissance du fast-food?

Oui, bien sûr. Pour la première fois, la nourriture s’adaptait au style de vie d’une personne, et pas le contraire.

Regrettez-vous que vos ancêtres n’aient pas patenté l’invention?

Oui, ils auraient dû le faire. Mais peut-être que le sandwich n’aurait alors pas eu autant de succès. En tout cas, l’histoire est rigolote.

Et vous, aimez-vous les sandwiches?

Oh oui! Si je pouvais, j’en mangerais deux fois par jour! Le sandwich coule dans mes veines!

D’ailleurs, vous êtes le premier à exploiter commercialement l’héritage familial.

Il y a 20?ans déjà, j’avais parlé à mon père de l’idée de lancer une chaîne de sandwicherie. C’est une industrie dans laquelle il y avait beaucoup de potentiel. Il m’a d’abord laissé faire mes expériences professionnelles. Puis, il y a sept ans, nous avons ouvert notre premier «Earl of Sandwich». Aujourd’hui, nous avons vingt points de vente aux États-Unis et en Europe, et neuf en chantier. D’ici à quatre ans, nous pensons que nous en aurons une centaine.

Quel est le sandwich le plus fou que vous ayez mangé?

J’essaie de tout goûter, mais le plus fou était sans conteste aussi le plus cher. Un entrepreneur avait voulu associer tous les produits de luxe imaginable: truffes, caviar, homard, fois gras. Ce n’était pas une réussite. Pour moi, la clé d’un bon sandwich, c’est la simplicité.

C’est quoi pour vous un sandwich parfait?

Un sandwich chaud! C’est comme ça que l’avait imaginé mon ancêtre. Et c’est comme ça que la nourriture a meilleur goût: le pain est croquant, la viande fume et le fromage coule. Un sandwich froid, c’est une hérésie inventée par l’industrie alimentaire pour se simplifier la vie! D’ailleurs, dans nos points de vente, nous ne proposons presque que des produits chauds, cuits minute.

Est-ce que le sandwich a encore de l’avenir?

Evidemment! Il ne va jamais disparaître car il renvoie à notre enfance, à nos premières expériences de cuisinier en herbe. Nous avons tous inventé des sandwiches fabuleux avec tout ce que contenait notre frigo. Le sandwich a une dimension ludique, bien plus que d’autres repas.

3178?kg

Le poids du sandwich le plus gros jamais fabriqué. Composé de pain, jambon, fromage, mayonnaise et laitue, le monstre a été homologué à Mexico City en 2004.

7?francs

Le prix du sandwich «Original 1762», vendu par la chaîne Earl of Sandwich à Londres.Du pain grillé, du bœuf, du raifort et du cheddar entrent dans sa composition.

13

Le nombre de sandwiches au fromage avalés par Takeru Kobayashi en une minute. Un record.

2,6?km

La longueur du sandwich le plus long du monde. Le record a été établi à Dubaï, en octobre 2010.

Votre opinion