Attentats de paris: «Nous ne céderons pas à la peur!» assure Madonna

Publié

Attentats de paris«Nous ne céderons pas à la peur!» assure Madonna

La star a improvisé un mini-concert en hommage aux victimes, place de la République à Paris, après son concert à Bercy.

1 / 150
Quatre ans après les attentats du 13 novembre 2015, les victimes se reconstruisent pas à pas, en attendant le procès. (Mercredi 13 novembre 2019)

Quatre ans après les attentats du 13 novembre 2015, les victimes se reconstruisent pas à pas, en attendant le procès. (Mercredi 13 novembre 2019)

Keystone
L'avocat d'Abdeslam demande à ce que le procès où doit comparaître le seul survivant du commando des attentats de Paris, prévu lundi prochain à Bruxelles, soit reporté. D'autre part, «le transfèrement de Salah Abdeslam et sa remise aux autorités judiciaires belges est annulée», a affirmé de son côté sur son site internet la chaîne publique RTBF. Le prévenu ne sera pas extrait de sa cellule en France pour l'audience en Belgique. (13 décembre 2017)

L'avocat d'Abdeslam demande à ce que le procès où doit comparaître le seul survivant du commando des attentats de Paris, prévu lundi prochain à Bruxelles, soit reporté. D'autre part, «le transfèrement de Salah Abdeslam et sa remise aux autorités judiciaires belges est annulée», a affirmé de son côté sur son site internet la chaîne publique RTBF. Le prévenu ne sera pas extrait de sa cellule en France pour l'audience en Belgique. (13 décembre 2017)

archive/photo d'illustration, AFP
Salah Abdeslam, seul survivant des commandos djihadistes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, sera remis à la Belgique le temps de son procès pour une fusillade pendant sa cavale, mais des discussions continuent sur les conditions de ce transfert sous haute sécurité. (27 novembre 2017)

Salah Abdeslam, seul survivant des commandos djihadistes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, sera remis à la Belgique le temps de son procès pour une fusillade pendant sa cavale, mais des discussions continuent sur les conditions de ce transfert sous haute sécurité. (27 novembre 2017)

AFP

«Nous ne céderons pas à la peur!», a lancé Madonna mercredi soir en concert à Paris, dans le cadre de son «Rebel Heart Tour», rendant un vibrant hommage aux victimes des attentats du 13 novembre avant de donner un mini-concert acoustique place de la République.

«Je pense à ce qui est arrivé il y a maintenant presque un mois», a déclaré la star, visiblement émue face au public. «Le coeur de Paris et le coeur de la France battent dans le coeur de chaque ville!», s'est-elle exclamée sur la scène de Bercy.

«Nous sommes un seul coeur et notre coeur peut battre à l'unisson», a poursuivi Madonna, ajoutant: «le pouvoir de l'amour est plus fort que l'amour du pouvoir!».

La Marseillaise à Bercy

«J'avais vingt ans quand je suis venue à Paris et c'est ici, à Paris, que j'ai décidé que j'allais faire de la musique», a rappelé la star, dont le dernier concert à Paris remontait à juillet 2012 à L'Olympia, lançant: «merci Paris d'avoir planté cette graine dans mon coeur!».

Enveloppée dans un drapeau français, Madonna a ensuite entonné la Marseillaise avec le public qui s'était mis debout.

La Marseillaise interprétée au concert de Madonna à Paris-Bercy en hommage aux victimes des attentats. #ParisAttackspic.twitter.com/mLh2w6T06a— Hugo-P. Gausserand?? (@HugoGausserand) December 9, 2015

Après son concert à Bercy, la star a donné un mini-concert acoustique improvisé après minuit devant quelques dizaines de personnes rassemblées près du mémorial des attentats place de la République à Paris.

Mini-concert sur la place de la République

«Elle voulait rendre hommage, elle adore cette ville. C'était magique. Je n'oublierai jamais ça», a déclaré à l'AFP le guitariste de Madonna Monte Pittman.

«Après le concert, elle a dit "venez avec nous. Faisons tout ce qu'on peut. Je suis là pour aider"», a-t-il ajouté.

Vêtue d'une doudoune, capuche en fourrure sur la tête, accompagnée à la guitare, la chanteuse américaine a entonné ses chansons «Like a prayer» et «Ghosttown» et la chanson «Imagine» de John Lennon, selon des témoins.

Des vidéos postées sur les réseaux sociaux la montrent en train de chanter aux côtés de son fils David, 9 ans, dans ce lieu symbolique d'hommage aux victimes.

Paris après Stockholm

La cinéaste Agnès Varda et le musicien Woodkid étaient également présents, selon des témoignages sur Twitter.

La diva a ensuite quitté la place de la République peu avant 01H00 du matin.

Déjà le 15 novembre en concert à Stockholm Madonna avait chanté en français, seule à la voix s'accompagnant à la guitare, «La vie en rose».

Revendiqués par le groupe Etat islamique, les attentats du 13 novembre à Paris, les plus meurtriers jamais commis en France, ont fait 130 morts et 350 blessés.

(AFP)

Ton opinion