Actualisé

Témoignage«Nous nous aimons un peu trop»

Dans «Sept à huit», le compagnon de Nabilla n'a pas dit qui l'avait blessé avec un couteau. Il a évoqué en revanche leur relation passionnelle.

par
Catherine Hürschler
Thomas dit qu'il veut retrouver Nabilla. La prochaine fois, ce sera devant le juge d'instruction.

Thomas dit qu'il veut retrouver Nabilla. La prochaine fois, ce sera devant le juge d'instruction.

DR

Que s'est-il passé entre Nabilla et Thomas dans la nuit du 6 au 7 novembre? Thomas Vergara était hier soir dans «Sept à huit», mais il n'a toujours rien dit des événements qui ont conduit sa compagne en détention préventive.

Comme annoncé par son avocat lorsque l'ancien barman a quitté l'Hôpital Georges-Pompidou mercredi, Thomas Vergara ne donnera sa version des faits qu'au juge d'instruction le moment venu. C'est également durant cette confrontation qu'il reverra Nabilla pour la première fois depuis les coups de couteau.

Sur TF1, il a raconté sa vie de couple explosive en rappelant ce qui l'avait séduit chez Nabilla, lors de leur rencontre en janvier 2013 dans «Les Anges de la télé-réalité 5»: «C'est un garçon, Nabilla, elle ne se laisse pas faire facilement.»

Ce tempérament de feu, il dit parfois en avoir été victime avec «des balafres sur le corps», mais il assure n'avoir jamais rendu les coups: «Je n'ai jamais tapé Nabilla. Pourquoi je l'aurais fait? Elle ne m'a jamais trompé, et même si cela avait le cas, j'aurais pris mes affaires et je serais parti. Cela lui aurait fait plus de mal que des coups.»

«Elle a un problème»

Devant les caméras, Thomas lâche pourtant quelques phrases sournoises contre sa bien-aimée: «Je ne lui en veux pas. Elle a un problème et je pense que sa famille le sait aussi.» Vraiment?

Livia, la grand-mère de Nabilla, répond aux journalistes de «Sept à huit» qu'elle n'est bien sûr pas juge dans cette affaire, mais qu'à ses yeux «Nabilla est un ange». Alors pourquoi tant de déchirement?

Thomas Vergara, à qui ses fans criaient mercredi de se remettre avec l'ancienne égérie de Jean Paul Gaultier parce qu'elle est «une belle personne», n'a qu'une seule explication: «J'aimerais que les gens comprennent que Nabilla n'est pas une mauvaise fille, je ne suis pas un mec affreux, nous sommes deux personnes qui s'aiment un peu trop.»

Votre opinion