22.11.2020 à 12:00

Football«Nous sommes prêts pour ce premier gros défi»

Giorgio Contini se dit confiant avant le déplacement toujours compliqué du LS à Saint-Gall, ce dimanche après-midi.

von
André Boschetti
Après avoir joué un seul match officiel en un mois, Giorgio Contini se réjouit de voir son LS enchaîner les rencontres. Même si la tâche s’annonce ardue face à Saint-Gall, ce dimanche, puis contre Bâle et YB ensuite. 

Après avoir joué un seul match officiel en un mois, Giorgio Contini se réjouit de voir son LS enchaîner les rencontres. Même si la tâche s’annonce ardue face à Saint-Gall, ce dimanche, puis contre Bâle et YB ensuite.

KEYSTONE

Giorgio Contini, comment se sont passés ces quinze jours de trêve internationale pour le LS?

Ils n’ont pas été de tout repos puisque nous en avons profité pour déménager de la Pontaise à la Tuilière. Tout n’est pas encore tout à fait terminé mais on se sent déjà un peu chez nous ici. Ensuite, on en a profité pour disputer un match amical intéressant contre Xamax qui m’a permis de faire une petite revue d’effectif. Et ce que j’ai vu m’a plu. Les gars continuent de bien bosser au quotidien.

Comment trouvez-vous la pelouse synthétique de votre nouveau stade?

Elle est très bonne mais différente de celle des autres terrains du Centre sportif sur lesquels on s’était entraînés depuis la reprise, il y a deux mois. Elle est plus rapide mais mes joueurs s’y adaptent peu à peu. Pas de problème donc à ce niveau.

Ce dimanche, à Saint-Gall, vous abordez une semaine particulièrement compliquée puisque le FC Bâle et YB suivront mercredi et dimanche prochain.

Oui et ces trois matches face aux meilleures équipes de la saison écoulée nous permettront de mieux situer notre niveau actuel. Ce qui ne m’inquiète pas du tout. Au contraire, je suis persuadé que nous allons livrer de bons matches. L’équipe est prête et a surtout envie d’effacer au plus vite cette première défaite, contre Lugano il y a quinze jours. Nous sommes prêts à relever ce premier gros défi.

Comment allez-vous gérer ces efforts répétés après n’avoir pu jouer qu’une seule rencontre en un mois?

Avec cinq rendez-vous en deux semaines seulement, j’aurai besoin de tout le monde. Il est impensable d’aligner tout le temps les mêmes joueurs, je vais donc beaucoup faire tourner mon effectif. Dans ce sens, l’expérience vécue l’été dernier avec cette répétition de semaines anglaises va nous être très utile.

Il faudra très vite retrouver le bon rythme pour faire bonne figure face à la probable agressivité de Saint-Gall. Pas évident en ayant si peu joué ces derniers temps, non?

Effectivement, après ces pauses forcées, il est difficile de retrouver rapidement le bon rythme, celui que nous avions en début de championnat. Mais que peut-on y faire? Nous devons nous adapter aux circonstances, qui sont compliquées pour tout le monde.

Reverra-t-on, contre les cadors du pays, ce LS conquérant et séduisant vu lors des premiers matches?

Oui, c’est en tout cas l’objectif. Mais pas tout le temps car la répétition rapprochée des matches va nous obliger à changer parfois de style de jeu et d’approche tactique. Aller presser haut l’adversaire demande beaucoup d’efforts physiques et de concentration. Pour cela, il me faut des joueurs frais. D’où, je me répète, l’idée de faire beaucoup tourner l’effectif.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé