Publié

ZurichNouveau rebondissement dans l'affaire Mörgeli

Une procédure a été ouverte contre le chef de l'Office cantonal des hautes écoles à Zurich pour violation du secret de fonction.

Christoph Mörgeli.

Christoph Mörgeli.

Le Ministère public zurichois a ouvert une procédure contre le chef de l'Office cantonal des hautes écoles pour violation du secret de fonction. Sebastian Brändli est soupçonné d'avoir transmis des documents confidentiels aux médias.

Le Ministère public a confirmé ce lundi 19 janvier l'information parue la veille dans la SonntagsZeitung. Le haut fonctionnaire a joué un «rôle central» dans le licenciement du conseiller national UDC et ex-collaborateur du Musée d'histoire de la médecine de l'Université de Zurich, avait relevé en juin une commission du parlement cantonal dans un rapport.

La commission de recours des hautes écoles zurichoises a par ailleurs rendu ses conclusions sur l'affaire et décidé si le renvoi de Christoph Mörgeli était justifié ou non. Le contenu de son rapport n'a toutefois pas encore été dévoilé. Le tribun UDC n'a pas commenté plus avant.

(ats)

Votre opinion