Résultat du 3e sondage Tamedia - Nouveau recul des initiatives contre les pesticides
Publié

Résultat du 3e sondage TamediaNouveau recul des initiatives contre les pesticides

À dix jours du vote, le «non» a pris de la substance contre les initiatives avec 57% d’avis défavorables. Par contre, la loi sur le CO₂ remonte dans l’opinion en gagnant 3%.

par
Eric Felley
Après une campagne très clivante, il semble qu’une majorité du peuple suisse se dessine pour soutenir l’agriculture traditionnelle plutôt que de prendre le virage définitif de la culture biologique.

Après une campagne très clivante, il semble qu’une majorité du peuple suisse se dessine pour soutenir l’agriculture traditionnelle plutôt que de prendre le virage définitif de la culture biologique.

Getty Images

À fin avril, les deux initiatives visant à restreindre et à interdire les pesticides en Suisse faisaient encore 54% et 53% d’avis favorables contre 43% de non. Un mois plus tard le résultat s’est largement inversé. Selon le 3e sondage Tamedia réalisé à la fin de la semaine dernière, il reste 41% d’avis favorables pour l’initiative sur la protection des eaux et 42% pour l’initiative sur l’interdiction des pesticides de synthèse. Sur les deux objets, les intentions de vote défavorables se montent à 57%. On constate une évolution classique qui touche souvent les initiatives. Elles démarrent avec un capital de sympathique, qui est ensuite fortement entamé durant la campagne.

Sort incertain pour la loi sur le CO₂

Par contre, la loi sur le CO2 semble connaître un autre sort. Elle faisait 54% d’avis favorables lors du premier sondage contre 43%. Le soutien est tombé à 50% lors du second sondage de la mi-mai avec une progression du non à 46%. Le troisième sondage montre que les avis favorables progressent de 3 points à 53%, tandis que les défavorables restent à 46%. Une majorité de l’électorat du PLR continue de rejeter la loi, mais ses partisans ont augmenté de 5 points par rapport à la 2e vague pour atteindre 41%. Le comportement de l’électorat de base du PLR est une des clefs du résultat final pour l’objet qui semble plus incertain des cinq soumis au vote.

La loi Covid-19 confirme, les mesures policières régressent

Créditée de 66% d’avis favorables lors du deuxième sondage, avec 27% de refus et 7% d’indécis, la loi Covid-19 progresse à 69% de oui, contre 29% de non et plus que 2% d’indécis. Enfin la loi sur les mesures policières contre le terrorisme a perdu 5 points. Au deuxième sondage elle faisait 68% d’avis favorable pour 24% d’avis défavorables et 8% d’indécis. Au troisième elle se situe à 63% de oui, 34% de non, plus que 3% d’indécis. Une dynamique qui pourrait encore évoluer d’ici le 13 juin.

Votre opinion

72 commentaires