Conjoncture - Nouveau recul du chômage au mois de mai
Publié

ConjonctureNouveau recul du chômage au mois de mai

Le taux a chuté de 0,2 point au niveau national, pour s’établir à 3,1%. Genève reste le canton le plus touché avec 5,2%. En Suisse romande, seul Fribourg est en ligne avec la moyenne nationale.

Taux de chômage par canton en mai 2021.

Taux de chômage par canton en mai 2021.

SECO

Fin mai 2021, 142’966 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 8’313 de moins que le mois précédent. Le taux de chômage a diminué, passant de 3,3% en avril 2021 à 3,1% pendant le mois sous revue. Il a aussi diminué de 13’032 personnes (-8,4%) par rapport au mois correspondant de l'année précédente.

Baisse du nombre de jeunes chômeurs

Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) a diminué (-9,6%), passant à 12’754 personnes. Par rapport au même mois de l’année précédente, il a diminué de 28,2%. Le nombre des chômeurs de 50-64 ans a aussi diminué (-3,2%) pour s’établir à 42’959 personnes. Par rapport au même mois de l’année précédente, cela correspond à une hausse de 5,1%. Par ailleurs, selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage, 58 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l’assurance-chômage dans le courant du mois de mars 2021.

Demandeurs d’emploi et chômeurs inscrits en mai 2021.

Demandeurs d’emploi et chômeurs inscrits en mai 2021.

SECO

Plus de 340’000 personnes en RHT

En mars 2021, les réductions de l’horaire de travail (chômage partiel) ont touché 340’953 personnes, soit 72’498 de moins (-17,5%) que le mois précédent. Le nombre d’entreprises ayant eu recours à de telles mesures a diminué de 7029 unités (-13,6%), passant à 44’593, celui des heures de travail perdues de 3’106’909 unités (-10,3%), pour s’établir à 27’099’935 heures. L’année précédente à la même époque (mars 2020), le chômage partiel avait sévi dans 97’432 entreprises, touchant 782’436 personnes et entraînant la perte de 36’675’038 heures de travail.

Par canton, Genève est toujours en tête au plan suisse (5,2%, -0,1 point par rapport à avril) devant le Jura (4,9%, -0,2 point). Neuchâtel et Vaud passent de 4,4% à 4,2%. Nette baisse en Valais, qui passe de 3,6% à 3,3%. Fribourg s’aligne sur la moyenne nationale avec 3,1% (-0,2 point). Le canton le moins touché est Appenzell Rhodes-Intérieures (0,9%, inchangé sur un mois).

(gma)

Votre opinion