Publié

DisparitionNouveaux suspects dans l'affaire Maddie

Les policiers britanniques travaillant sur la disparition de la petite Madeleine McCann au Portugal en 2007, ont annoncé vendredi avoir identifié plusieurs «personnes intéressantes» pour leur enquête.

Les enquêteurs de Scotland Yard ont diffusé une photo de la petite Britannique, vieillie par ordinateur, de manière à fournir une simulation de la fillette à l’âge de neuf ans.

Les enquêteurs de Scotland Yard ont diffusé une photo de la petite Britannique, vieillie par ordinateur, de manière à fournir une simulation de la fillette à l’âge de neuf ans.

archive, Keystone

Les enquêteurs de Scotland Yard ont toutefois souligné qu’ils n’avaient pas demandé à leurs homologues portugais de procéder à des arrestations. De telles informations sont «totalement inexactes», a souligné la Police métropolitaine dans un communiqué.

«Nous passons en revue un nombre important de documents et nous continuons à identifier des pistes potentielles d’enquête», explique la police.

«Il y a plus qu’une poignée de personnes intéressantes qui pourraient faire l’objet d’une enquête approfondie, ne serait-ce que pour pouvoir les écarter», a déclaré le commissaire responsable de l’enquête, Hamish Campbell.

Disparue en 2007

La petite Madeleine avait presque quatre ans quand elle a disparu en mai 2007 de l’appartement de Praia da Luz (sud du Portugal) où la famille McCann passait des vacances. Ses parents, qui dînaient dans un restaurant non loin lorsque Maddy a disparu, sont persuadés qu’elle a été enlevée.

Cette disparition avait suscité l’intérêt des médias du monde entier et entraîné une vaste enquête internationale.

Les enquêteurs de Scotland Yard ont diffusé une photo de la petite Britannique, vieillie par ordinateur, de manière à fournir une simulation de la fillette à l’âge de neuf ans. Un porte-parole des parents, Kate et Gerry McCann, a expliqué que le couple était «très, très satisfait» de la manière dont l’enquête était menée par la police.

(AFP)

Votre opinion